Véritables légendes dans le monde du métal, les gars de Motorhead ont montré qu’ils en avait encore dans le ventre malgré que les années passent! L’Olympia de Montréal était prête à accueillir les Britanniques.

L’ambiance était survoltée pour la visite de Lemmy et sa bande, car on attendait le spectacle de Motorhead depuis belle lurette. Avec l’état de santé de Lemy, on se demandait si la prestation allait être  là hauteur. Mais la foule n’a pas été déçue et l’a démontrée à plusieurs reprises.

C’est à la puissante chanson Ace of Spades que l’énergie a monté d’un cran et que les spectateurs étaient davantage crinqués. La foule était déjà excitée, mais on a l’impression que ce titre, facilement connaissable à cause de son riff, a explosé et rendu l’ambiance délirante.

En première partie, les vétérans Anthrax ont offert une prestation réussie avec brio. Tous les classiques y ont passés comme Fight Them Til You Can’t ou Caught In A Mosh. On était heureux de voir que le chanteur Joey Belladona avait du fun et qu’il a un plaisir fou à exécuter les chansons. Et que dire de sa voix qui porte toujours!

La reprise d’Antisocial du groupe français Trust a encore une fois soulevé la foule! On ne doit pas passer sous silence l’hommage rendu à Ronnie James Dio et Dimebag Darrell avec la chanson In The End. Franchement, une soirée des plus extraordinaires.
FRIDAY-POP-MTL-anthrax-2-of-6