Les Respectables sont venus fêter leur 25e anniversaire lors de Montréal en lumière. Si la formation était en pleine forme, le public du Théâtre Outremont, lui, était plutôt fantôme.

Je pourrais dire inexistant, tellement il y avait peu de gens dans la salle. J’exagère un peu ! C’était spécial comme ambiance. Dire qu’il y a quelques années, il faisait le Centre Bell…

Faisons abstraction du nombre peu élevé de personnes et concentrons-nous sur le spectacle comme tel. La formation montréalaise avait divisé son concert en deux : les succès ensuite un hommage aux Rolling Stones.

Et des hits, les membres du groupe en ont eu ! C’est avec On fait c’qu’on aime (Wen Want The Sunshine) que Sébastien Plante et sa bande ont commencé les festivités. S’en est suivi Cette vie, Belle comme avant, L’argent fait le bonheur, Amalgame, Plaisir, Le monde à l’envers, L’homme 7 Up et bien d’autres.

Accueillis en héros

Si les Respectables ont été accueillis en héros par le public, ce dernier a calmé ses ardeurs au fur et à mesure du concert. On le sentait de moins en moins énergique. Oui, les gens bougeaient leurs bras quand Plante leur demandait, mais on sentait que c’était pour faire plaisir.

Les premières notes d’Amalgame, probablement le plus grand succès en carrière, ont fait délier les langues puisque certains spectateurs se sont décidés à chanter avec le groupe. Holà décadence a eu le même effet. Même que quelques femmes se sont déhanchées au rythme de la musique.

Se donner à 100 %

Si le public participait de manière inégale, Plante et sa gang ont donné leur 100 %. C’était clair qu’ils voulaient épater la galerie et c’est tout en leur honneur.

On voyait le chanteur courir partout sur la scène, faire des regards complices avec les autres musiciens et tenter « d’embarquer » le public dans sa folie. Lors de Holà décadence, le chanteur est même allé rejoindre le public qui s’est enfin réveillé de sa torpeur. Par contre, il était un peu trop tard…

Hommage aux Rolling Stones

L’hommage consacré aux rockeurs britanniques n’a pas permis aux spectateurs de se ressaisir. Mais non, les gens semblaient ankylosés et ne voulaient plus participer à la fête.

Dommage, car les musiciens ont offert une prestation de qualité qui aurait mérité une meilleure présence de la part du public.