Le chanteur français Amir est venu présenter son spectacle Au cœur de moi à l’Olympia de Montréal à l’occasion du Festival Sefarad de Montréal.

Vêtu d’un simple jeans et d’un manteau, l’artiste franco-israélien en était à sa première visite dans la métropole et semblait très heureux d’y avoir mis les pieds. Il faut dire que le public lui a réservé un accueil des plus chaleureux.

On sentait vraiment qu’il aimait être sur place. Ce n’est pas pour rien qu’il a remercié les Montréalais à de nombreuses reprises.

Celui qui a représenté la France au concours Eurovision a proposé une musique pop très racoleuse, mais bien faite. Ses compositions étaient très léchées, très, mais elles étaient interprétées avec une certaine désinvolture.

Les autres musiciens qui l’accompagnaient étaient en synergie avec lui et on voyait une belle symbiose entre eux. Cette grande énergie se répercutait sur les gens dans la salle.

Il a passé en revue tous les succès comme On dirait, qui a joué régulièrement sur les radios québécoises, J’ai cherché ainsi que sa nouveauté États d’amour. Il en a profité pour jouer No Vacancy qu’il chante habituellement en duo avec la formation américaine OneRepublic.

À l’aise sur scène, le chanteur bougeait de gauche à droite. Il a aussi fait taper dans les mains et danser le public qui s’est exécuté sur-le-champ.

C’est une soirée plutôt festive à laquelle nous a conviés celui qui a terminé finaliste à l’émission The Voice en France.