Selon Ariane Moffat, les deux ingrédients essentiels pour un spectacle de festival réussi sont le soleil et la chaleur. Non seulement, ils étaient au rendez-vous mercredi soir (15 juin), mais un invité surprise, des ballons et des feux d’artifice sont aussi venus agrémenter la soirée.

Le spectacle a commencé avec quatre pièces de son plus récent album :  22 h 22,  Rêve, Les tireurs fous (dédiée aux victimes de la tuerie d’Orlando) et Les sens. Ont suivi Je veux tout (Tous les sens), Debout (22 h 22), L’homme dans l’automobile () et Retourner en moi (22 h 22).

A suivi un bloc de reprises où, pour interpréter Imparfait de Daniel Bélanger et La femme d’or de Gerry Boulet, elle était seule au piano. Musicienne accomplie, elle s’est ensuite assise à la batterie pour faire le solo In The Air Tonight de Phil Collins.

Un invité surprise

Aussi, elle est restée à ce dernier instrument pour interpréter Quoi faire avec mon corps, pendant laquelle le rappeur Koriass a fait une apparition surprise!

Des ballons dans la foule

Entre ses chansons Soleil Chaleur et Réverbère, de gros ballons illuminés ont été lancés pour distraire le public pendant un changement de costume. La robe noire du début du spectacle a fait place à un pantalon noir et un très rigolo chandail rose (la couleur des ballons) avec un chat pour le reste du spectacle.

Puis, la chanteuse a interprété Too Late, juste avant le moment attendu depuis le début : 22 heures, 22 minutes. On avait demandé aux gens dans la foule de régler leur alarme en mode sonore pour cette heure. Malheureusement, le tintamarre attendu ne s’est pas produit. Qu’à cela ne tienne, on a trouvé un plan B! Les gens ont illuminé l’écran de leur téléphone et l’ont tourné vers la scène. Ce résultat lumineux était beau à voir.

Des feux d’artifice

Miami et des feux d’artifice ont marqué la fin du spectacle. La chanteuse s’est dite touchée de voir la réaction des gens à ces effets pyrotechniques.

Pour le rappel, elle a décidé de descendre dans le public sur une petite scène spécialement aménagée. Très généreuse, elle a offert un rappel de trois chansons. La première, Je rentre à Montréal, a été très chaudement accueillie par le public. La pièce Point de mire a suivi. Toutes deux ont été interprétées par Ariane seule à la guitare acoustique. Puis, elle a rappelé ses musiciens pour  interpréter Toute sa vie.

Ce spectacle ouvrait la saison des festivals pour Ariane Moffat. Prochains rendez-vous, les 23 et 24 juin pour la Fête nationale à Mercier et St-Constant.