Avant d’aller voir ce spectacle, le 19 février dernier, je n’étais pas très familière avec la musique d’Arkells. Je me suis donc rendue au concert sans attente et je suis tombée sous le charme. En effet, les cinq membres de ce groupe rock alternatif ont livré une performance passionnée qui a fait succomber de nombreux fans.

Le groupe folk rock Lord Huron a su installer une ambiance réconfortante et énergique avant l’arrivée tant attendue d’Arkells. Les gens présents ont été enchantés de les entendre interpréter leur chanson à succès The Night We Met. Après avoir terminé une solide première partie, les fans étaient prêts et excités pour le plat de résistance.

C’est donc 45 minutes plus tard, sous les boules disco et les lumières colorées, que les membres d’Arkells sont arrivés. Malgré le peu de connaissances que j’avais de leurs chansons, j’ai rapidement trouvé mon compte ; la musique rock parsemée de pop et de folk m’a vite donné envie de danser.

Pendant presque deux heures, le groupe ontarien s’est donné corps et âme pour interpréter un amalgame diversifié de ses 5 albums, notamment Rally Cry paru en octobre dernier. À quelques reprises, le guitariste/chanteur Max Kerman est descendu dans la foule et a invité des fans à monter sur scène. Il a fait plusieurs heureux, dont un jeune homme qui a spécialement demandé au groupe d’interpréter la chanson Bloodlines qu’Arkells n’avait pas faite en concert depuis 5 ans.

Après avoir terminé sa toute nouvelle chanson Hand Me Downs, le groupe a disparu avant de revenir pour un rappel, au plus grand bonheur de tous. Vêtus de vestes scintillantes, les membres ont fait danser les gens sur leur reprise de la chanson Dancing Queen. Ils ont ensuite conclu avec My Heart’s Always Yours, tirée de leur album Morning report, sorti en 2017.

En quittant le concert qui a passé très rapidement, j’étais satisfaite de ma soirée. En effet, ce groupe dont je connaissais peu de choses m’a grandement impressionné et m’a encouragé à écouter ses albums une fois que j’étais rendue à la maison. Ayant toujours eu un faible pour la musique rock, je suis loin d’avoir été déçue !