Hé non! ce n’est pas Brigitte Bardot mais bien Brigitte Boisjoli notre star québécoise. Quelle énergie! On dirait qu’elle est connectée directement à Hydro-Québec et qu’elle nous la transmet en faisant passer le courant.

Le spectacle Sur la route du Tennessee nous amène sur un “road trip”  country et rock’n roll des années 50-60. Brigitte Boisjoli et David Thibault nous charment avec leurs interprétations du répertoire des plus grands, dont Patsy Cline, Elvis Presley, Johnny Cash et de plusieurs autres.

Apparaît sur scène, Brigitte Boisjoli, cette boule d’énergie qui accapare toute la scène, interagit avec le public et nous amuse avec ses réparties comiques. Elle est drôle, électrisante, sympathique, en plus d’avoir une très belle voix.

Chaque chanson lui donne l’occasion de nous confier des anecdotes amusantes qui se sont produites lors de l’enregistrement de son dernier album, comme son arrivée à Memphis sous des températures de 40 degrés Celsius, ses sorties nocturnes, sa mère et ses patches d’hormones ainsi que son admiration pour Patsy Cline.

Elle nous a d’ailleurs avoué que deux musiciens, ayant joué avec son idole, ont participé à son projet de disque. Son aisance sur scène à partager avec le public lui ont amené des applaudissements soutenus. Elle nous fait vibrer avec des titres comme She’s Got YouI’m Sorry pour terminer avec la célèbre chanson Crazy.

David Thibault, plus qu’Elvis

Sur la chanson Hound Dog, se fait la transition avec David Thibault. Celui-ci nous présente son répertoire de rock’n roll habituel entre autres Heatbreak HotelGreat Balls of Fire et Burning Love. Après la pétillante Brigitte, David semble plutôt statique sur scène mais réussit à mettre le public sous son charme avec son déhanchement et son style Elvis.

On y gagnerait probablement en inversant l’ordre d’entrée de ces deux artistes, afin de laisser le public sortir de la salle avec une bulle d’énergie et de plaisir au cœur ou en laissant plus souvent chanter en duo ces deux artistes qui savent si bien charmer et faire bouger le public .

Un spectacle à voir absolument pour vous réchauffer le cœur et l’âme suite aux froides soirées d’hiver qui s’en viennent.

Brigitte, si un jour tu ne veux plus chanter (ça serait surprenant), tu peux toujours te recycler en humoriste car tu nous a fait beaucoup rire avec toutes tes péripéties.

Rappelons que Sur la route du Tennessee sera présenté à Montréal le 2 mars au Théâtre St-Denis.

En première partie, Christian Marc Gendron livre une belle performance et nous expose en chansons son projet de “Pianoman Expérience”.

https://www.youtube.com/watch?v=K8DX8Kv3grU