La formation américaine Cage the Elephant a été acclamée par une petite foule, mais très bruyante, lors de sa visite au Centre Bell. Portugal.The man, qui précédait, a eu droit au même accueil.

C’est en véritable héros que le band de l’Alaska est arrivée sur scène. Les cris stridents de la foule se faisaient entendre partout dans le Centre Bell. Départ canon avec Hip Hop Kids, le concert s’est poursuivi sur les échafauds de roues avec plusieurs bonnes chansons comme Evil Friends, Modern Jesus  ou bien Purple Yellow Red and Blu jouée à la toute fin.

Vu que toutes les chansons s’enchaînaient de belle façon, les spectateurs ont eu l’impression que la prestation se déroulait de manière effrénée. Sans perdre une once d’énergie, la public était très captif aux moindres notes des musiciens. La présence d’un animateur de foule était, disons, un peu impertinente.

Finalement, Portugal. The Man s’est bien tirée d’affaire. Mais le plat de résistance s’en venait après l’entracte.

Matt Shultz en feu

.Le chanteur de Cage the Elephant n’avait sûrement pas pris son Ritalin, car il sautait et bougeait partout sur la scène. Cette énergie était très communicative et donnait le goût de se déhancher avec lui. En fait, il ne laissait personne indifférent. Tellement dynamique que j’étais essoufflé pour lui et les autres musiciens.

La formation du Kentucky a revisité plusieurs succès comme In One Ears, Take It Or Leave It, Come a Little Closer et Cigarette Daydreams. Chaque fois, le même manège se produisait : la foule faisait entendre son approbation par ses cris.

C’était quelque chose que je n’avais pas vu : des spectateurs réceptifs aux moindres faits et gestes. Le band a semblé surpris de tout cet amour. C’était vraiment une atmosphère indescriptible. Même s’il avait près de 3800 spectateurs, j’avais l’impression qu’il en avait le triple tellement c’était bruyant.

Le fait de voir jouer deux excellentes formations une après l’autre était un moment qu’on ne pouvait espérer mieux. C’était une prestation à ne pas manquer. Probablement un des meilleurs show de 2016