Dimanche le 12 juin, le groupe folk-rock Canailles occupait la grande scène Bell des FrancoFolies afin de présenter un spectacle folk sale. Trois invités de marque – Mononc’ Serge, Stephen Faulkner et Bernard Adamus – se sont présentés sur la scène afin de créer un party mémorable à tous les fans de folk-rock.

En entrevue avant sa prestation, le chanteur et percussionniste Erik Evans m’a confié ses états d’âmes à l’aube du grand party : « Je pense qu’on n’a pas mal hâte. Dans le fond, je pense que ça va être un gros bassin de gens de tous les âges. Nous autres, on a préparés un show qui sera à la hauteur de leurs attentes ».

La formation Canailles se considère chanceuse d’en être à sa cinquième participation aux FrancoFolies et, qu’à chaque fois, le spectacle prend plus d’ampleur : « C’est un privilège de s’être fait offrir la grande scène pour la toute première fois. C’est sûr qu’on prend ça beaucoup plus au sérieux pour donner la meilleure prestation possible ».

En plus d’entendre les succès du groupe, trois artistes reconnus pour leur son folk-rock sont venus interpréter deux hits de leur répertoire respectif au grand plaisir du public. Mais pourquoi avoir présenté un spectacle incluant ses trois chouchous des Québécois ? « En fait, le festival a décidé de nous donner cette scène afin de présenter une soirée concept en l’honneur du Fabuleux Festival International de Folk Sale,  festival qui a lieu entre 2012 à 2014 à Sainte-Rose du Nord au Saguenay. Malheureusement, le festival avait pris une trop grosse ampleur sur le plan de  l’intensité ».

« Les FrancoFolies nous ont offert de recréer cette ambiance sur scène. Donc, ils nous ont demandé quels artistes on voudrait avoir avec nous : Mononc’ Serge (Coupe Couillard et Fourrer), Bernard Adamus (Hola les lolos et Cauchemar de course) et Stephen Faulkner (J’m’en va r’viendre et Hold-up) étaient des choix logiques pour l’occasion ».

Le moment magique de la soirée a été l’interprétation de la pièce Texas de la formation Canailles. Rassembleuse et davantage rock, cette chanson a donné une toute nouvelle dynamique musicale et a accentué le party dans la foule. En rappel, tous les artistes sont revenus sur la scène afin d’interpréter un classique du groupe, soit la pièce J’l’haïs.

Quand aura-t-on un nouvel album à se mettre sous la main ? « À l’automne, on rentrera en studio pour commencer à enregistrer le matériel qu’on a travaillé l’an dernier sur la route. Sans avoir de date officielle, c’est en avril prochain qu’on devrait avoir un nouvel album à proposer à nos fans », explique le chanteur du groupe qui a profité de sa tribune pour jouer une nouvelle pièce intitulé Chu brûlé.

D’ici là, si vous souhaitez les voir en spectacle, ils seront entre autres au Festival d’été de Québec (10 juillet) et au Bivouak’alooza à Saint-Jean-Port-Joli (27 août).