Le mercredi 30 septembre, Dumas ouvrait une série de spectacles qui devait s’arrêter au La Tulipe à Montréal et au Grand Théâtre de Québec. Par respect des consignes et en vue des nouvelles mesures prises par le gouvernement Legault, l’auteur-compositeur-interprète a dû se contenter d’une seule représentation, pour le moment, pour souligner la sortie du vinyle Le cours des jours. C’était son deuxième disque en carrière, paru en 2003.

Le concert a commencé avec une présentation de la critique de l’album Le cours des jours, réalisée à l’émission Le Cimetière des CD, sur l’écran géant. Claude Rajotte lui avait distribué un gros 8 sur 10. Il l’avait classifié, spécifiquement pour les pièces Je ne sais pas et J’erre, comme du matériel commercial, mais pas tant.

Comme la carrière de Dumas a pris son envol dans les semaines qui ont suivi, la foule a particulièrement ri de cette critique. Celle-ci ne donnait pas nécessairement l’impression que le célèbre animateur de la défunte chaîne de télévision croyait que l’artiste allait percer avec cet opus même s’il semblait apprécier l’œuvre.

COVID oblige !

Pour ceux qui ont vu Steve Dumas, de son vrai nom, en spectacle au cours des dernières années, vous savez certainement qu’il aime faire danser son public. Dans ce temps de COVID-19, ce n’est plus possible. La sécurité est venue dire un petit coucou à ceux qui se sont levés quelques instants. Ce fut une soirée à l’image de l’artiste, malgré que nous devions rester confinés sur notre chaise.

Une toune post-confinement

Évidemment, l’artiste en a profité pour livrer ses trois gros succès de l’album (J’erre, Je ne sais pas et Linoléum). Toutefois, c’est la pièce Vol en éclats qu’il a attiré mon attention avec ses paroles. C’est un texte qui serait d’actualité si la pandémie était derrière nous, depuis peu.

C’est bien de revoir ce sourire | Ces yeux brillants, d’entendre ce rire | Tu me manquais justement | Tu voles en éclats | Tu revois le jour | Et tout recommence | Tu voles en éclats | Tu brilles | Avec tout ce que tu crois | Tout ce que tu vois | Rien ne sera plus comme avant | C’est bien de t’entendre de nouveau | De pouvoir s’éclater jusqu’au matin | Et tu me manquais vraiment | Tu voles en éclats | Tu revois le jour | Et tout recommence…

Comme il n’avait pas jasé avec son public durant la première heure de son spectacle, c’était évident que le chanteur allait revenir pour effectuer un rappel. Avec ses musiciens de l’époque (François Plante à la basse, Jocelyn Tellier à la guitare, Jean-Phi Goncalvez à la batterie et Vincent Rehel aux claviers), Dumas a revisité ses classiques de 2003 à 2006 tels que Tu m’aimes tu mens, Alors alors, Au gré des saisons et Les secrets.

Notez bien

En ce qui concerne les représentations prévues d’ici le 28 octobre, Dumas a écrit ceci à ce propos sur sa page Facebook : « S.v.p., conservez vos billets. Plus d’informations à venir pour les autres spectacles au Québec et les reports. Merci de votre compréhension. »

Liste de chansons

  • Hélium
  • Le cours des jours
  • Venus
  • J’erre
  • Je ne sais pas
  • Arizona
  • Le désir comme tel
  • Vol en éclats
  • Visions
  • Avant l’aube
  • Linoléum
  • * Ferme la radio
  • * 80
  • * Tu m’aimes, tu mens
  • * Fixer le temps
  • * Alors, alors
  • * Au gré des saisons
  • * Les secrets

* Rappel