Invité au prestigieux festival MaMA de Paris, le groupe Dead Obies s’est emparé avec énergie de la scène du Boule Noire, à Montmartre, en offrant une prestation du tonnerre, le 14 octobre dernier. C’est dans une ambiance électrique que les six rappeurs québécois ont charmé les Français. C’était magnifique à voir et à entendre. Quelle vibe!

Connaissez-vous le festival et convention MaMA? C’est 120 concerts en 3 jours en plein Paname destinés aux amateurs, aux aventuriers, aux curieux ainsi qu’aux producteurs et professionnels de la musique en booking. Dans 12 salles, on y présente un beau mélange d’artistes français, internationaux, connus, pas connus, rock, pop, électro, folk, hip hop, etc. Il s’agit d’une excellente vitrine pour les musiciens qui veulent se faire connaître en Europe et Dead Obies a encore tiré son épingle du jeu.

VNCE, Yes Mccan, Snail Kid, Jo RCA, O.G. Bear et 20some ont de la drive et ont su mettre le party dans cette salle mythique parisienne, après quelques minutes sur les planches. Ils ont présenté des extraits de leur dernier album Gesamtkunstwerk dont Where they @ en plus d’une exclusivité (encore sans titre). Ils ont fait le dévoilement de cette nouvelle chanson dans les rues de Paris.

Sans contredit, on peut dire que les membres de Dead Obies confirment leur talent et charisme, chacun à leur manière. Ils en mettent plein la vue et leur franglais, qui peut parfois être source de controverse au Québec, a semblé plaire aux spectateurs parisiens.

Ces musiciens de la région montréalaise poursuivent leur lancée avec, entre autres,  le film “Dead Obies – Live @ Centre Phi“, une tournée en France, sans oublier plusieurs spectacles au Québec.

En tant que Québécoise à Paris, j’étais fière de Dead Obies. Ils sont intenses, débordants d’énergie et stimulants. On aime ça !

Autres textes sur Dead Obies (mars 2016 et OUMF septembre 2015),

Crédit photo : Normand Boucher