Lors de sa tournée Indestructible, Disturbed avait effectué un arrêt au Centre Bell. Cette dernière présence dans une salle intérieure «montréalaise» remonte à quand même loin… soit le 27 mai 2009. Évidemment, la formation originaire de l’Illinois a fait quelques passages au Heavy MTL en 2011 et en 2016.

Accompagné de la formation canadienne Three Days Grace, Disturbed a mis le cap à la Place Bell le 1er mars. Pour avoir assisté à sa prestation au parc Jean-Drapeau à l’été 2016, j’étais curieux de voir si ce spectacle serait tout aussi grandiose, autant musicalement que visuellement.

Comme la scène était disposée dans un genre de «T», j’ai eu l’impression que les gens dans les gradins étaient plus proches qu’habituellement de la scène. Cette configuration a permis aux musiciens de s’installer dans les différentes zones de contact près du public.

Après la présentation d’un vidéo d’introduction de son nouvel album Evolution paru le 19 octobre dernier, le chanteur David Draiman est arrivé sur scène avec son grand habit noir et son petit air diabolique, bien qu’il ne porte plus son légendaire piercing au menton.

Pour casser la glace, Disturbed a livré son récent succès Are You Ready. Bien que ce soit la première fois qu’elle est présentée en spectacle au Québec, on a vu qu’une belle synergie s’est créée entre le public et les musiciens ! Oui, le public était prêt à faire la fête !

Dès que les premiers jets de feu ont été propulsés dans les airs lors de l’interprétation de The Vengeful One, on a senti la chaleur envahir l’amphithéâtre. Chaque élément pyrotechnique proposé aux fans faisait monter leur excitation d’une coche. Au même moment, on avait des frissons qui traversaient notre corps sous l’influence de la voix puissante et mélancolique de David Draiman.

Durant la présentation de la ballade acoustique Hold on To Memories, une projection vidéo a défilé sur l’écran. En plus de voir quelques souvenirs des musiciens et des selfies de fans, des visages familiers sont apparus à l’écran, soit ceux de musiciens disparus récemment. Entre autres, on a vu à quelques reprises celui de Vinnie Paul (Pantera/Hellyeah) avec son sourire contagieux.

Après avoir interprété son classique The Game, le groupe a demandé une minute de silence. Durant ce moment, les musiciens se sont dirigés vers une petite scène, en plein cœur du parterre, afin d’offrir deux pièces authentiques, soient A Reason To Fight et Watch Your Burn.

Entre l’interprétation de celles-ci, Draiman a demandé aux gens de lever la main s’ils avaient déjà souffert de problèmes de dépendances ou de dépression. Du premier coup d’œil, je n’ai vu personne qui n’avait pas levé son bras. « You’re not alone », s’est-il exclamé. Par ailleurs, le chanteur a commémoré la mémoire de ses amis musiciens : « I miss Chester (Bennington), Scott (Weiland), Chris (Cornell) and Vinnie (Paul) ».

Durant ce bref passage sur la scène plus intimiste, les techniciens ont installé un piano sur le stage principal. Eh oui, vous avez peut-être deviné ce qui était en train de se préparer… c’était bel et bien pour leur réinterprétation de The Sound of Silence (de Simon & Garfunkel). Un moment fort chargé en émotions et quelle reprise époustouflante !

Durant le rappel, Draiman a invité une mère et sa fille à monter sur la scène. Si la mère n’était pas très habile dans la langue de Shakespeare, la foule a éclaté de rire quand elle a scandé : « Now, i can die ». Une citation forte qui montre son émerveillement à la suite de cette attention particulière du chanteur qu’elle voyait pour la première fois.

Quoi de mieux que de finir avec les percutantes pièces : Stricken, No More et Down with the Sickness. Vous pouvez deviner que l’énergie était à son paroxysme dans la Place Bell et que plusieurs fans se réveilleront, samedi matin, avec des bleus.

Liste de chansons :

  • Are You Ready
  • Prayer
  • The Vengeful One
  • The Animal
  • Stupify
  • Voices
  • Land of Confusion (de Genesis)
  • Hold on to Memories
  • Ten Thousand Fists
  • The Game
  • A Reason to Fight
  • Watch You Burn
  • The Sound of Silence (de Simon & Garfunkel)
  • Indestructible
  • Inside the Fire

Liste de chansons (en rappel) :

  • The Light
  • Stricken
  • No More
  • Down with the Sickness