Le dimanche 18 mars, les personnalités artistiques québécoises ont mis leurs patins afin de jouer une partie de hockey au Centre Bell. Nous avons eu la chance de nous entretenir avec Karl Tremblay, Jason Roy-Léveillé, Marc Dupré, Mathieu Baron, Patrice Bernier et Patrice Bélanger afin de leur proposer des face à face concernant nos chers Canadiens.

Question #1 : P.K. Subban ou Carey Price ?

Question #2 : Saku Koivu ou Max Pacioretty ?

Karl Tremblay

Q1 : « Honnêtement, je pense que P.K. est plus spectaculaire, mais Price peut être plus fiable pour l’élite. Je n’ai pas vraiment de choix là-dessus, j’aime les deux ».

Q2 : « J’aimais mieux Koivu dans le temps. Pacioretty, ça dépend. L’année passée, je l’aimais bien. J’ai même un chandail de Pacioretty ».

Jason Roy-Léveillée

Q1 : « Je dirais Subban, car il sort du lot. C’est quelque chose que j’apprécie, il en a qui n’aime pas ça. C’est un joueur flamboyant, j’ai toujours aimé le regarder sur la glace. Il joue avec son cœur et son âme. C’est un passionné toujours à fond, j’aime son personnage ».

Q2 : « J’avoue que Saku Koivu à cause de tout son historique. Je trouve que c’est un joueur qui a laissé sa trace non seulement sur la glace, mais dans la société aussi par ses messages et sa maladie. En plus, c’était tout qu’un joueur ».

Marc Dupré

Q1 : « En ce moment, c’est P.K. Subban, j’ai l’impression qui veut gagner et qu’il a le goût de jouer au hockey. Contrairement à Carey Price, j’ai l’impression qu’il n’a plus de fun et que ça n’y tente pas tant que ça ».

Q2 : « Saku Koivu avec une méchante longueur d’avance. C’est un gars de cœur et qui se présentait à chaque match. Il a livré des combats encore plus grands que gagner juste une Coupe Stanley et il est revenu plus fort qu’il était. C’est un modèle ».

Mathieu Baron

Q1 : « Je vais y’aller avec “ni l’un ni l’autre” parce qu’il y en a un qui est trop et l’autre pas assez ».

Q2 : « Koivu. Les souvenirs que j’ai de lui quand il jouait à Montréal, l’attitude et son caractère en tant que capitaine ».

Patrice Bernier

Q1 : « Comme je suis un ancien défenseur, je vais y’aller avec P.K. Subban et son style de jeu offensif. C’est un style que j’aimais bien quand j’étais plus jeune. Il a été capable de le transmettre dans la NHL, ce qui n’est pas évident. Son style et sa confiance qu’il est capable d’avoir comme défenseur offensif ».

Q2 : « Saku Koivu, car c’est un joueur plus complet. Il est capable de jouer dans les deux sens de la patinoire. Il est un joueur de centre et fabriquant de jeu. J’ai un peu de regret, car la première année après sa blessure, il a été sur une grosse lancée et il s’est blessé. Ç’a changé la trajectoire qui aurait pu être dans la NHL. Il aurait pu être dans la crème de la crème de la NHL à la suite de sa première année avec Mark Recchi ».

Patrice Bélanger

Q1 : « Max Pacioretty. Je crois que Max est sous-évalué comme capitaine. Je suis certain que ce n’est pas le meilleur capitaine du Canadien. Mais je pense qu’à sa façon, il arrive à être un leader. Malheureusement, je n’ai pas été un grand fan de l’ère Saku Koivu. Donc, je suis obligé de choisir Max Pacioretty »

Q2 : « Je suis un grand fan de P.K., je m’ennuie beaucoup de lui surtout dans l’univers montréalais. En même temps, j’aime beaucoup Carey Price. Malgré la saison difficile et ses blessures à répétition depuis quelques années, il demeure un des meilleurs gardiens du hockey en ce moment. Je dois en choisir juste un ? Je pense que je prendrais P.K. À la lueur de la saison qui vient de se passer, on aurait eu plus besoin d’un Subban, car on avait une défensive atroce. Je pense qu’on aurait pu mieux faire avec P.K., Antti Niemi et Charlie Lindgren qu’avec Carey et la défensive qu’on avait. Désolé, je vous aime beaucoup Carey et P.K. ».

En prime : Voici ce que pense Marc Dupré qui se retrouvera à nouveau sur la scène du Centre Bell le 9 juin prochain : « Je suis comme 100 fois plus stressé. La musique, c’est quelque chose que je maîtrise, c’est quelque chose que je me sens bien. Je te dirais que je suis un peu comme dans la Ligue nationale de la musique. Au hockey, ce n’est pas ça pantoute ».