Le rap était à l’honneur pour le spectacle d’ouverture des FrancoFolies. Avec Brown, Dead Obies, Loud Lary Ajust, Alaclair Ensemble et des invités surprises, tous les éléments étaient en place pour passer une excellente soirée.

Malgré que je ne suis pas le plus fervent admirateur de musique rap, j’avoue que cette soirée regroupait sur une même scène ce qu’il se fait de mieux et qu’encore une fois j’ai été surpris ! C’est Brown qui lancé les festivités avec un rap savoureux qui a retenu l’attention du public. Même s’il était tôt, la foule était déjà en délire. Ça promettait pour la suite des choses.

Alaclair Ensemble

Claude Bégin et ses comparses ont proposé un spectacle très coloré à l’image d’Alaclair Ensemble. Avec des beats déments et des paroles absurdes, la formation a vraiment su insuffler une belle énergie à la prestation. Disons que ça nous faisait oublier le temps maussade ! On a eu le droit à quelques nouvelles compositions dont Alaclair High, qui nous rappelle la folie du band. La chanson Mon cou, une reprise de Tassez-vous de d’la des Colocs, m’a bien fait sourire et amuser.

Dead Obies

Ma collègue, qui a vu le groupe lors de sa première médiatique, m’avait soufflé à l’oreille que c’était une formation à voir absolument. Et j’avoue que je n’ai pas été déçu! Sur scène, les gars étaient vraiment intenses et se sont donnés à 100%! Le public, très nombreux, écoutait les moindres faits et gestes de Snail Kid et sa gang. Plusieurs succès ont été entendus dont Moi pis mes homies Montréal $ud et Gesamtkunstwerk. J’ai adoré la pièce Aweille en finale, qui possède un petit quelque chose difficile à décrire.

Loud Lary Ajust

Avant l’attente de LLA, Koriass est venu faire son tour de chant. Le rappeur, qui a enfilé quelques compos de son dernier disque, était fier de participer à ce spectacle d’ouverture. Il a passé ensuite le flambeau à Loud Lary Ajut. Chaque fois que je vois LLA, je reste toujours stupéfait. La foule semblait hypnotisée et buvait les paroles de Lary Kidd et sa bande. C’est toujours un phénomène et on voyait que les spectateurs connaissaient par cœur les paroles des chansons. Notre renard national Karim Ouellet, qui se produira au Métropolis le 17 juin, a fait une apparition sur le titre Automne.

Tous les hits de LLA y ont passé : Tiens mon drink, Blue Volvo, Gruau, Clay Davis; et j’avoue que j’aurais bien pris une heure de plus tellement j’étais dans mon élément. Franchement, une belle soirée de rap québécois très cool!

 

Photo Dead Obies : Benoît Rousseau/FIJM