Le mardi 22 novembre, le Métropolis s’est transformé, à nouveau, en enfer ! Malheureusement, ce n’était pas une supplémentaire de Ghost. Enfin presque, c’était une autre formation suédoise qui était la tête d’affiche de la soirée soit In Flames. Toutefois, c’est Hellyeah qui a volé la vedette avec son intensité remarquable sur scène.

Mené par le coloré et unique chanteur Chad Gray, anciennement chanteur de Mudvayne, Hellyeah a ouvert les portes de l’enfer dès son arrivée sur scène en interprétant les pièces X ainsi que Demons in the Dirt en entrée de jeu.

Tout juste avant l’interprétation du succès Sangre por Sangre (Blood for Blood), Chad s’est fait asperger de sang sur le visage au grand plaisir de la foule. Évidemment, il a continué sa prestation comme si de rien n’était. C’est ça l’essence du rock …That’s it !

Totalement submergé par l’intensité des musiciens sur la scène, le public s’est déchaîné sur la musique heavy metal du quintette. Mosh pit, circle pit et crowd surfing étaient au rendez-vous au grand plaisir de Chad. Lors de ses multiples interactions avec le public, il a voulu provoquer l’agressivité de ses admirateurs qui répondaient à chaque occasion.

Le plus grand défi pour les Texans était l’interprétation de son grand succès Moth. Pourquoi ? Parce que c’est une puissante ballade qui ne cadrait pas nécessairement dans le portrait musical imposé durant la soirée. Toutefois, la foule a accompagné Chad à la voix plus que jamais. Bref, ça été mon coup de cœur de la prestation.

In Flames, moins mordant que prévu !

Après le magnifique moment passé avec Hellyeah, c’était au tour de In Flames de se pointer sur la scène du Métropolis afin de faire résonner ses instruments au grand plaisir de nombreux admirateurs heavy métal.

Malgré l’interprétation des excellentes Through Oblivion et Paralyzed, la formation suédoise m’a laissé sur mon appétit. Personnellement, je m’attendais à une prestation haute en couleur avec beaucoup de mordant. En réalité, ses prédécesseurs ont placé la barre tellement haute avec l’intensité de son chanteur hors du commun. Bref, Hellyeah aurait dû être la tête d’affiche de la tournée Forget in Fire.

En première partie, nous avons entendu la formation Source … et on n’a rien à dire d’intelligent sur elle. Par la suite, From Ashes To New a réveillé quelque peu le public avec une brève prestation de six chansons incluant sa superbe Through It All.