Il y a longtemps qu’on voulait voir la sensation britannique et on ne regretta pas du tout de l’avoir attendu !

Dès 21 h, le jeune prodigue est débarqué sur la scène avec sa guitare à la main. Avec cette nonchalance bienvenue, il a entamé ses chansons qui ont ravi le public constitué surtout de femmes.

Il était très à l’aise et semblait savoir où il s’en allait. Ça faisait changement de sa dernière visite à Montréal en 2014 où il était un peu coincé. Alternant entre vieilles compositions et nouvelles pièces, le chanteur a guidé la foule avec lui.

Il a pris quelque temps pour remercier les gens de s’être déplacés et a même envoyé promener un spectateur un peu trop insistant. Ce dernier lui demandait sans cesse la même pièce. Il lui a précisé que c’était lui qui décidait de l’ordre et d’aller boire une bière s’il n’était pas content.

Les chansons de Bugg se sont enchaînées facilement et elles avaient toujours le même fil conducteur. Elles se sont bien imbriquées entre elles. Il a terminé son tour de chant avec Lightning Bolt, certainement la pièce la plus connue de son répertoire.