Vendredi le 20 mai, notre sex-symbol québécois Jonas était en prestation au Théâtre Fairmont pour enregistrer un album live à paraître dans les prochains mois. Plusieurs succès figureront sur ce disque attendu avec impatience. 

Accompagné de son groupe The Massive Attraction, Jonas était prêt à mettre le feu dans le Théâtre Fairmont tel un puissant rockeur américain. Et quoi de mieux que de commencer la prestation avec la percutante pièce Riot !

La foule conquise à l’avance groovait au rythme de la musique au grand plaisir du groupe qui enchaînait les pièces rock. Étant donné que la prestation audio était enregistrée, le chanteur n’a jamais hésité à faire interagir ses fans. À de nombreuses reprises, le chanteur a mentionné que la foule était incroyable et qu’il aimait beaucoup l’ambiance ainsi que son public montréalais.

Afin de faire chavirer des cœurs, le beau Jonas a multiplié les gestes afin d’attirer l’attention de ses dames  comme un baiser envoyé à la foule, lancer sa serviette dans le public, toucher des fans qui étaient aux abords de la scène, inviter ses admirateurs à son afterparty et monter régulièrement son chandail. On se demandait même s’il allait finir le spectacle en torse. Toutefois, il a su résister à la tentation d’enlever son t-shirt.

Reprise de Phil Collins

Musicalement, la première surprise de la soirée a été l’interprétation de la pièce In The Air Tonight, célèbre classique de Phil Collins.

Mon coup de cœur de la soirée a été Breathing (Respire). En plus de sa belle mélodie, la pièce coulait bien et le public était fort réceptif à son interprétation. Jonas a chanté un couplet en français – son seul extrait dans la langue de Molière de la soirée. En rappel, il a chanté Like A River et  a repris Edge of Seventeen de Stevie Nicks.

The Falling, correct sans plus

En première partie, The Falling a donné une prestation correcte mais sans plus. Manquant d’intensité sur la scène, la formation montréalaise a vu le public ne pas embarqué dans sa prestation. Toutefois, un point positif : We are the ones, le premier extrait du groupe. Selon moi, c’est la meilleure chanson de leur répertoire grâce à son refrain accrocheur.