Le lundi  13 juin, le rockeur dans l’âme Jonathan Painchaud était prêt à charmer son public montréalais avec sa musique pop-rock. Celui qui a proposé son nouveau disque intitulé La tête haute le 15 avril dernier se retrouvait sur la scène Ford des FrancoFolies afin de livrer une combinaison de succès et de nouvelles compositions.

Solide comme le fer, Jonathan Painchaud s’est présenté en interprétant le premier extrait de son album La tête haute. Jolie mélodie rock qui reste dans la tête, Belle infirmière s’est hissée dans la foulée des meilleurs succès en solo du célèbre chanteur. Certes, un début prometteur pour les cinq musiciens sur la scène.

Par la suite, Jonathan a interprété plusieurs extraits de son nouvel opus. Malheureusement, les spectateurs ne semblaient pas connaître le nouveau matériel de l’ancien chanteur de la formation Okoumé. Les réactions du public étaient minimales et on voyait qu’il attendait avec impatience leurs chansons favorites.

Le chanteur n’a pas hésité à insérer de l’humour lors de ses interactions avec les spectateurs afin de les réveiller et de les mettre dans l’ambiance d’un party rock.

Wake-up call dans la foule en seconde partie du concert lorsque le chanteur des Îles-de-la-Madeleine a enchaîné les succès de sa carrière solo, tels que Pousse, Pousse, Laisse-toi pas détruire et Les vieux chums.

Avec la température qui règne au Québec ces derniers jours, Jonathan a introduit avec humour la pièce Les héros – chanson thème de la Guerre des tuques 3D – en disant à ses musiciens qu’on pourrait partir une bataille de boules de neige.

Quoi de mieux que de clore sa prestation avec une chanson de ses premières amours, soit l’excellent morceau Dis-moi pas ça. Classique de son ancien groupe Okoumé, la pièce a connu un véritable succès et à charmer le cœur de ses plus fidèles fans. Si vous avez manqué ce spectacle, le rockeur nous a promis qu’il sera de retour bientôt.