Le 7 décembre s’est produit sur scène le concert Legend of Zelda: Symphony of the goddesses 30th anniversary au Grand Théâtre de Québec. L’orchestre a joué plusieurs des grandes chansons thèmes de la populaire série des Legend of Zelda tel que, Gerudo Valley, A Link Between Worlds, Ocarina of time, The Wind Waker, Lost Woods et j’en passe.

Pour accompagner l’orchestre dans son œuvre, il projetait sur un écran des moments-clés des différents jeux de la franchise en lien avec chacune des compositions interprétées. L’orchestre était composée de violons, flûtes, tambours, harpes et plus encore.

Lors de la finale de l’acte 1, le chef d’orchestre s’est servi de la baguette du vent que l’on utilise dans The Wind Waker à la grande joie du public varié dont l’âge allait de 7 à 77 ans. Chacune des pièces était écoutée dans le silence le plus calme; les fans étaient envahis de nostalgie alors qu’ils se remémoraient certains passages plus difficiles et, à la fin de chaque morceau, ces derniers se donnaient à cœur joie en inondant la salle sous un tonnerre d’applaudissement.

Chacun des actes était entrecoupé par de courtes vidéos dans lesquelles Shigeru Miyamoto, le créateur de la série, et Eiji Aonuma y expliquait l’importance des thèmes dans les jeux de The Legend of Zelda. Koji Kondo, le compositeur, a aussi expliqué l’importance de la musique dans ces jeux, comment elle nous faisait vivre les moments forts.

Le surprenant Twilight Princess

Suite à la fin de l’acte 1, j’ai eu l’occasion de discuter avec le petit garçon assis à côté de moi et il m’a dit qu’il avait joué à plusieurs des jeux de la franchise et il m’a raconté sa passion pour cette série. Nous avons conversé pendant quelques minutes et lorsque l’acte 2 a commencé, l’orchestre a repris de plus belle avec Temple of Time pour ensuite se diriger vers Twilight Princess  et Time of the Falling Rain.

Ayant joué à Legend of Zelda : Twilight Princess, j’ai trouvé cet acte particulièrement époustouflant. La finale a été tout aussi mémorable, les fans couvrant les musiciens d’applaudissements en étant debout ont été très heureux d’apprendre que l’orchestre leur réservait une dernière surprise. C’est alors qu’il s’est mis à jouer la chanson thème de Legend of Zelda : Majora’s Mask.

La foule était en extase devant cette musique qui reflétait à la perfection ce que nous entendions à l’intérieur même de ces jeux. Somme tout, ce fut un excellent concert avec une rythmique enivrante et des souvenirs inoubliables de notre enfance.