Le chanteur Daniel Boucher était ravi de voir à nouveau ses fans au Café Campus. Pour preuve, il leur a donné plus de deux heures de spectacle. D’ailleurs, c’était un rendez-vous à ne pas manquer.

Le charismatique artiste a proposé un show à son image, c’est-à-dire décontracté, très libre et très personnel. On sentait par ses propos et ses mimiques qu’il était extrêmement heureux de revenir sur scène après quelques années loin des projecteurs. La foule lui a rappelé tout au long de la prestation sa joie de le retrouver.

S’il a interprété quelques morceaux de Toutte est temporaire dont le titre éponyme et Embarques-tu?, il a pigé la majorité des autres pièces sur l’album qui l’a fait découvrir au grand public : Dix milles matins. En effet, on a pu se régaler au son de La Désise, Aidez-moi, Boules à mites, Deviens-tu c’que t’as voulu? et Le poète des temps gris. On a eu droit à la très engagée Chez nous.

Il était vraiment intéressant de remarquer que la majorité de ses classiques, qui datent de 1999, n’ont pris aucune une ride au cours des années et s’écoutent toujours aussi bien. On comprend facilement que la magie du spectacle réside dans la façon dont Daniel Boucher livre ses compositions.

Une langue de chez nous

Car il a une façon très personnelle de se commettre, de livrer sa belle poésie et de nous faire passer un excellent moment ! Comme Charlebois, Boucher a une plume qui transpire la langue de chez nous et il utilise un vocabulaire chargé de sens qui rappelle notre côté distinctif.

Daniel Boucher a interagi avec son public pour lui demander comment il se sentait ! Sur scène, il s’est amusé et il a fait le fanfaron avec son batteur qui le suit depuis 2000. Il a même été, pendant le spectacle, à la rencontre d’une vieille connaissance dans le public.

Une reprise touchante de Félix Leclerc

La portion acoustique nous a fait voir une facette sincère et vrai de Daniel Boucher. Sa reprise de Chant d’un patriote de Félix Leclerc, dans laquelle il s’est permis un peu de personnalité, a fait un réel bonheur au cœur, et la foule a grandement apprécié.

Finalement, notre poète des temps moderne a toujours sa raison d’être et les hits qu’il nous a balancés s’avèrent encore plus pertinents aujourd’hui.