Samedi, c’était le retour de la formation britannique Muse qui envahissait le Centre Bell! Les Anglais ont mis toute la gomme pour épater la galerie. Et soyons honnêtes, ç’a fonctionné!

C’est 17 270 fidèles qui se sont pointés pour entendre le combo anglais. Comme d’habitude, Muse a misé sur les éclairages et les effets spéciaux. Dès le premier morceau Algorithm, des espèces d’extraterrestres et des trombonistes sont apparus sur scène pour placer le décor futuriste.

Le sympathique Matthew Bellamy est arrivé avec ses lunettes aux allures très futuristes. Voilà, l’aventure pouvait commencer. Vient ensuite le tour de Psycho, de Break It To Me et de Uprising. Chaque fois, le public se donnait en entier avec ses cris stridents et était ébloui.

Les fans ont eu droit à une avalanche de hits dont Plug In Baby, Supermassive Black Hole, Hysteria, Madness, Time Is Running Out et en rappel Knight of Cydonia. On approuve l’idée des gars de Muse de préférer chanter leur succès plutôt que reprendre trop de titres contenus sur leur nouveau-né, Simulation Theory.

On a remarqué que le trio est visiblement à l’aise sur scène. Il ne s’est pas gêné pour demander au public de frapper dans ses mains et de chanter avec lui. C’était d’ailleurs perceptible durant Starlight. En effet, le Centre Bell avait des airs de chorale.

La chimie entre les Anglais et les spectateurs a opéré. Avec tous les moyens qu’ils avaient pour surprendre la foule, il était difficile de faire l’inverse.

C’est une belle soirée à laquelle nous ont conviés les Britanniques. On a déjà hâte à leur retour !

Liste des chansons :

  • Pressure
  • Psycho
  • Break It To Me
  • Uprising
  • Propaganda
  • Plug In Baby
  • The Dark Side
  • Supermassive Black Hole
  • Thought Contagion
  • Interlude
  • Hysteria
  • The 2nd Law: Unsustainable
  • Dig Down
  • Madness
  • Mercy
  • Time Is Running Out
  • Houston Jam
  • Take a Bow
  • Prelude
  • Starlight
  • Algorithm
  • Stockholm Syndrome/ Assassin/ Reapers / The Handler / New Born
  • Knights of Cydonia