Après avoir fait sensation avec sa reprise de Blank Space (de Taylor Swift), I Prevail fait tourner de plus en plus de têtes avec son metalcore mordant à l’os. Le mercredi 11 mai, le Théâtre Corona accueillait la formation qui a lancé son premier album  — intitulé Lifelines — en octobre dernier.

Après être arrivé 45 minutes avant l’ouverture des portes, je me sentais relativement vieux étant donné la forte représentation de jeunes de 18 à 25 ans qui s’étaient donnés rendez-vous au Théâtre Corona. Comme le spectacle affichait complet depuis quelques semaines, il fallait arriver tôt si on voulait se retrouver aux premières loges du spectacle de I Prevail.

Quand le sextuor est arrivé sur la scène, les fans ne se pouvaient plus. Mené par les chanteurs Brian Burkheiser et Eric Vanlerberghe, la formation metalcore a tout arraché sur son passage en livrant Come and Get It et Love et Lust and Liars,  deux pièces percutantes qui ont enflammé le public.

Comme certains les considèrent comme un band de reprises, les musiciens ont répondu à ses « haters » en présentant un medley de classiques incluant All The Small Things (de Blink-182), Duality (de Slipknot), One Step Closer (de Linkin Park) et Lose Yourself (de Eminem) … en route vers la magnifique Blank Space. C’est toujours drôle de voir le parterre en feu à l’écoute d’une réinterprétation d’un succès de Taylor Swift. Honnêtement, ce fut une version magique et endiablée.

Après avoir présenté Worst Part of Me lors du rappel, les musiciens ont demandé au public sa demande spéciale ultime … et le verdict est tombé sur la merveilleuse pièce Scars. Chose certaine, I Prevail a, encore une fois, fait sensation et on a déjà hâte à son prochain passage dans la métropole dans une salle encore plus grande. Espérons!

2017-05-10_1550

Starset et Cover Your Tracks ouvrent la voie

Le premier band a foulé la scène était une formation méconnue du public, soit Cover Your Tracks. L’unique moment fort en émotion est survenu lorsqu’elle a interprété son extrait Striking Matches : une pièce accrocheuse qui a permis au public de trasher pour la première fois de la soirée.

Par la suite, Starset a atterri sur la scène du Théâtre Corona. À l’exception du chanteur Dustin Bates, chaque membre du groupe est monté sur le stage avec un habit d’astronaute. Malgré son registre musical différent de la tête d’affiche de la soirée, les spectateurs semblaient bien connaître quelques succès de la formation tels que Carnivore et Monster. Toutefois, c’est lors de l’interprétation de l’excellente pièce My Demons que j’ai senti des palpitations envahir mon corps.

En jouant devant une foule qui n’était pas du tout taillée sur mesure pour eux, c’était tout qu’un mandat pour eux de réchauffer la salle. Malgré tout, Dustin Bates semblait avoir confiance en ses capacités. La preuve, il a sauté dans le photo pit lors de l’interprétation de My Demons. Bravo pour l’audace du quatuor!

2017-05-10_1134

Liste de chansons d’I Prevail :

  • Come and Get It
  • Love, Lust and Liars
  • Stuck in Your Head
  • Already Dead
  • Pull the Plug
  • Chaos
  • Medley (All the Small Things/Duality/One Step Closer/Lose Yourself)
  • Blank Space (de Taylor Swift)
  • Face Your Demons
  • RISE
  • Lifelines

En rappel:

  • Worst Part of Me
  • Scars