Après une semaine de fou, je publie finalement cet article. Sortir de la ville, camper et faire deux festivals au Québec en 2 jours sans trop de chemin, je le recommande à tous ! Un week-end de camping qui se transformera en 2 soirs mémorables !

Je n’étais jamais allé au Festival de la poutine de Drummondville. J’y allais simplement avec des amis pour camper… et comme toujours, j’avais mes appareils avec moi. Grâce à ARP. Média, j’ai pu faire quelques clichés des artistes présents !

Le site du festival était petit en comparaison à nos sites immenses à Montréal, mais c’était parfait, et il y avait de la poutine et de la Bud en masse… Cela devait être la plus grosse commandite et j’aurais bien pris une ou 2 bonnes bières de micro…

Le spectacle a commencé après bonne une poutine et une Bud, parfaitement à temps ! Le groupe Clay and Friends, que je ne connaissais pas, m’a surpris avec son aplomb et son hip-hop coloré ! Et surtout, avec de vrais musiciens et non un séquenceur monotone…

J’avais déjà discuté avec les membres de Galaxie en ne sachant pas trop quel style ou genre de musique, il faisait… J’en ai agréablement pris plein la gueule ! Le groupe a littéralement pris possession de nos âmes durant son court set avant que Simple Plan prenne la scène. On en aurait tous pris encore !

Le groupe Simple Plan est arrivé, avec la joie de plusieurs admirateurs qui l’attendait ! Pour les admirateurs ou les nostalgiques, ça faisait l’affaire ! Je n’ai jamais été un grand admirateur de la formation montréalaise, mais j’ai vraiment aimé son authenticité, son professionnalisme, son humour. Tout était solide au quart de tour !

Bref, une soirée fantastique !