Manson a fait son entrée tant attendue au Centre Vidéotron vendredi dernier avec une veste de cuir, et bien sûr, un maquillage de scène qu’on lui reconnait. Il faut dire que ses admirateurs auront attendu trois ans pour pouvoir reprendre le spectacle qui avait été annulé en 2016.

D’heureux admirateurs auront pu profiter du spectacle de près ; effectivement, trois chanceux étaient sur la scène lors des premières chansons. Ils ont pu toucher et chanter avec le chanteur et probablement réaliser un rêve.

Manson a fait d’autres heureux en parcourant la clôture et en chantant directement à côté de la foule. Il a même prêté son micro à quelques admirateurs. Parlant d’admirateurs… quelques femmes ne se sont pas fait prier pour dévoiler, à la demande du chanteur, leurs poitrines.

Quelques moments forts ont parsemé la performance, comme les chansons The Beautiful People, Sweet Dreams le partage d’un joint sur scène.

Rob Zombie en grande forme !

Rob Zombi et sa gang ont gagné la scène, gonflés à bloc et accoutrés de vêtements et accessoires dignes d’un film d’horreur à gros budget. Le chanteur, déguisé en cowboy mort-vivant, s’est lancé énergiquement en sautant partout sur la scène en faisant danser ses dreads en headbanging ; l’ambiance était à son apogée. Lors de la troisième chanson, des ballons géants ont été envoyés dans la foule et sont revenus sur la scène créant tout un échange avec les spectateurs et les artistes.

Pour ce qui est du reste du spectacle, il fallait y être, car moi je ne l’étais plus.