Dimanche soir, la Place Bell était l’hôte d’une vague nostalgique qui mettait en scène les formations Sum 41 et The Offspring. En matière de succès souvenir, les deux bands ont offert ce qu’ils avaient de meilleur !

Même après tant d’années, les deux groupes ont prouvé qu’ils avaient encore beaucoup de pertinence. Après Dinosaur Pile-Up, ce sont les Canadiens de Sum 41 qui se sont emparés de la scène. Les Ontariens n’avaient même pas entamé de chanson que la foule était déjà crinquée et s’attendait à se faire brasser la cage. Et elle en a eu pour son argent.

C’est avec Turning Away que Deryck Whibley et sa bande ont ouvert les festivités. Ne laissant pas au public le temps de reprendre son souffle, Sum 41 a enchainé avec The Hell Song. Ont suivi Motivation et We’re All To Blame.

Ce qui est bien avec Sum 41, c’est que les membres ne semblaient pas du tout blasés. Ils avaient autant d’énergie que lorsqu’ils étaient dans la vingtaine. Deryck Whibley s’est déplacé de gauche à droite sans presque respirer. On se demandait où il prend toute cette énergie.

Plus tard, le chanteur s’est rapproché du public, sur une seconde scène, où il a interprété Pieces. Ce moment était probablement le meilleur de la soirée. En fin de spectacle, le groupe a sorti ses canons comme Into The Deep, Fat Lip et Still Waiting.

Si la musique de Sum 41 ne nous avait pas assez replongés dans notre adolescence, The Offpsring a continué cette vibe nostalgique. Les punks rockeurs ont prouvé qu’ils étaient encore les meilleurs dans ce genre musical.

Les membres ont attaqué avec Americana, All I Want et Come Out And Play. Voilà, la table était mise pour passer une magnifique soirée et entendre tous les hits de la formation américaine. Même si les membres de The Offspring ont maintenant dans la cinquantaine, ils ont tellement d’énergie à vendre qu’ils auraient pu jouer des heures et des heures.

You Gonna Go Far, Kid et Self Esteem ont fermé le rappel. C’est à une soirée punk rock très explosive à laquelle nous ont conviés Sum 41 et The Offspring. Il ne fallait surtout pas la manquer.

Liste des chansons :

Sum 41

  • Turning Away
  • The Hell Song
  • Motivation
  • We’re All To Blame
  • Out For Blood
  • A Death In The Family
  • Walking Disaster
  • We Will Rock You (reprise de Queen)
  • Underclass Hero
  • Pieces
  • Over My Head (Better Off Head)
  • Into The Deep
  • Fat Lip
  • Still Waiting

The Offspring

  • Americana
  • All I Want
  • Come Out And Play
  • It Won’t Get Better
  • Want You Bad
  • Original Prankster
  • Staring At The Sun
  • Blitzkrieg Bop (reprise des Ramones)
  • Whole Lotta Rosie (reprise d’AC/DC)
  • Bad Habit
  • Gotta Get Away
  • Gone Away (piano solo)
  • Why Don’t You Get A Job
  • (Can’t Get My) Head Around You
  • Pretty Fly (For A White Guy)
  • The Kids Aren’t Alright

En rappel :

  • You Gonna Go Far, Kid
  • Self Esteem