Après avoir donné tout un show au MTelus le 25 novembre dernier, Three Days Grace était de retour dans la «métropole» afin d’ouvrir pour Disturbed le 1er mars à la Place Bell.

Comme la formation ontarienne est une attraction en soi, les gradins étaient déjà bien remplis pour le début de sa prestation à 19 h 30. De ce fait, on était loin d’une première partie classique que les gens auraient porté moins attention.

Pour ceux qui avaient assisté à son passage l’automne dernier, on était en terrain connu samedi soir. En effet, les Ontariens ont présenté une version écourtée de ce spectacle, soit un total de 12 pièces.

Devant une telle perspective, les rockeurs ont présenté succès après succès. Si une toune était un peu moins connue du public, c’est qu’elle était plus récente, soit un extrait du récent album Outsider. Au final, les musiciens ont joué plus de chansons de l’ère Adam Gontier à la voix. Alors, la foule n’a pas du tout été laissée sur son appétit en entendant les succès tels que Pain, Break, I Hate Everything About You, Animal I Have Become et Riot.

Dès que la musique s’interrompait quelques instants, le public scandait Three Days Grace. À l’inverse, Matt Walst se concentrait à faire grimper l’adrénaline en commandant des circle pit et des mosh pit. Chose demandée, chose due.

Quand une première partie rassemble les gens, les fait chanter, les fait trasher, les fait interagir et ne laisse personne indifférent, on ne peut pas demander mieux. Après une telle prestation, ce fut une tâche facile pour Disturbed de mettre le public dans sa main.

Liste de chansons :

  • The Mountain
  • Home
  • The Good Life
  • Pain
  • Infra-Red
  • Painkiller
  • Break
  • Right Left Wrong
  • I Hate Everything About You
  • Animal I Have Become (with Seven Nation Army interlude)
  • Never Too Late
  • Riot

Compte-rendu de la performance de Disturbed : https://arp.media/spectacles/musique/disturbed-feu-flamme%e2%80%89/