Coup double pour The Strumbellas! Le groupe canadien a offert deux prestations à Montréal le dimanche 31 juillet. Après avoir fait résonner leur musique au parc Jean-Drapeau lors d’Osheaga, les musiciens se sont déplacés pour une prestation endiablée au Théâtre Corona. En première partie, la talentueuse Charlotte Cardin est venu réchauffer la salle en toute authenticité.

Comme la formation canadienne avait joué plus tôt dans la journée, on pouvait se demander qu’elle serait la réaction du public à l’idée d’un programme double. Sans oublier que la prestation commençait tardivement en soirée, soit bien après la performance de Radiohead au parc Jean-Drapeau. Malgré tout, de nombreux fans se sont déplacés au Théâtre Corona afin d’assister au spectacle complet de The Strumbellas.

Dès la pièce The Hired Band, on sentait la vibe blues/country-rock envahir le public. Plusieurs spectateurs sautaient et dansaient sur place avec leurs mains levées au ciel.

En tournée de promotion de son récent album Hope paru en avril dernier, la formation canadienne en a profité pour présenter plusieurs extraits dont We Don’t Know, Wars, Young & Wild et Shovels & Dirt en rappel.





En attente de Spirits

Toutefois, la pièce que le public attendait avec impatience était Spirits qui a connu énormément de succès au Canada depuis sa parution. Au fil de la soirée, le chanteur s’est amusé à darder le public en entamant l’introduction de cette pièce. Par la suite, il se déclarait stupide, ce qui faisait sourire ses fans.

Mon coup de cœur a été The Fire jouée en version acoustique par le chanteur au-devant de la scène, sans micro. Fort impressionnée, la foule a applaudi plus que jamais à cette magique prestation.

Lors de son rappel, le groupe a demandé si la foule avait une demande spéciale. Après quelques hésitations sur le choix du public, le band a finalement décidé de chanter Sharks présenté lors de son passage à l’émission jeunesse Gisele’s Big Backyard.

En première partie, Charlotte Cardin a livré une performance tout en douceur. Lors de l’interprétation de son récent succès Like It Doesn’t Hurt, son complice Husser l’a rejoint sur la scène au grand plaisir de la foule. De plus, elle a présenté avec brio sa célèbre pièce Big Boy.

Crédit photo : Tim Snow /Osheaga