Khalid, le jeune homme derrière déjà plusieurs succès radio R&B, était de passage dans la métropole, jeudi le 8 août, à l’occasion de sa tournée mondiale Free Spirit.

Khalid Donnel Robinson, de son vrai nom, est un auteur-compositeur-interprète âgé d’à peine 21 ans. S’il ne compte que deux albums à son actif seulement, il n’y a aucun doute que l’Américain a déjà fait ses preuves auprès du public. Ils étaient un peu plus de 13 000, jeudi soir, réunis pour l’entendre chanter ses grands hits, mais aussi ses dernières nouveautés.

Simplement vêtu d’un t-shirt noir, d’un jean et d’une paire d’espadrilles de sport blanche, Khalid est monté sur scène à 20 h 35 accompagné de ses six danseurs aux looks colorés. Rapidement, la foule a manifesté son bonheur de revoir le chanteur au cœur de Montréal. Celui-ci n’en était pas à son premier passage. En effet, il y a deux ans jour pour jour, le jeune homme était en concert au MTelus (autrefois bien connu sous le nom de Metropolis). Sa venue n’était pas passée inaperçue, puisque la vente des billets avait explosé, forçant la production à déplacer le concert qui devait à la base avoir lieu au Théâtre Corona.

Khalid a enchaîné quatre chansons avant de saluer la foule, faisant un clin d’œil à ce spectacle ainsi qu’à son passage à Osheaga l’an dernier. Un grand sourire ornant son visage, il s’est empressé de lancer : « Et me voilà maintenant dans un aréna ! » Les spectateurs se sont dépêchés de souligner le travail et le talent de l’artiste en l’applaudissant et en criant.

À ce moment, les danseurs ont quitté la grande scène, laissant Khalid sous les projecteurs et sous les milliers de petites lueurs blanches afin d’interpréter l’un de ses classiques, Saved. Parce que oui, après seulement deux albums, on peut déjà qualifier certains titres comme étant des classiques.

Alternant entre des présences seule ou accompagnée de ses danseurs, ses fans en ont eu pour leur argent. Ce n’est pas moins de 33 chansons qui ont été sélectionnées pour cette tournée, soit presque autant que le nombre de chansons qu’il a écrit. Il manquait toutefois un peu d’interactions, le chanteur enchaînant trois, quatre ou cinq chansons sans s’adresser à son public, ce après quoi il offrait quelques mots avant de recommencer une nouvelle séquence. À ce moment, on pouvait sentir qu’il perdait certains fans par leurs chants bien moins nombreux.

Tout au long du spectacle, d’incroyables jeux de lumière et animations vidéo ont garni la scène. Basculant entre des paysages tous aussi colorés les uns que les autres, des images de ses vidéoclips ou des graphiques créés sur mesure, on en oublie presque les musiciens installés sur des plateformes, sur les côtés de la scène. Khalid a d’ailleurs partagé un moment de plaisir avec son guitariste sur Outta My Head, ce qui a bien fait réagir les milliers de personnes présentes.

D’ailleurs, il n’en fallait pas moins qu’un simple signe de main ou un déplacement d’un côté à l’autre de la scène pour que la foule s’anime, au plus grand bonheur de l’artiste. Ce dernier a de toute évidence eu beaucoup de plaisir, et il n’était pas le seul. Une dizaine de chansons après son entrée sur scène, Khalid s’est adressé à la foule en mentionnant que plus tôt dans la journée, quelqu’un lui avait demandé de jouer une chanson bien précise ne faisant pas partie de la liste de titres prévus. Il a ensuite annoncé qu’il la chanterait uniquement pour nous. On se doute que quelques fans de la première rangée devaient être aux anges à ce moment ! Il s’agissait de la chanson My Ways, une collaboration avec Swae Lee, que l’on retrouve sur la bande sonore de Black Panther.

Ses deux autres grandes collaborations n’ont pas été écartées du spectacle, au plus grand bonheur de tous. Khalid a chanté une partie de Eastside (Benny Blanco, Halsey) et Love Lies (Normani), chansons précédées des bien connues Talk, Outta My Head et finalement, Young Dumb & Broke. Dès les premières notes de cette pièce, un esprit de fête s’est emparé de l’amphithéâtre, rassemblant les spectateurs, de jeunes adultes s’identifiant aux propos du chanteur.

La soirée s’est terminée sur les airs de Saturday Nights, très attendue par le public. Malgré quelques difficultés techniques sur le plan du son au courant de la soirée, Khalid a su s’adapter et offrir le meilleur aux jeunes qui étaient présents pour le voir. Khalid 1, Centre Bell 0.

Quelques-uns des 33 titres performés :

  • Free Spirit
  • 8TEEN
  • Twenty One
  • Saved
  • My Bad
  • Bluffin’
  • Better
  • My Ways (demande spéciale)
  • Location
  • Silence (Marshmello)
  • American Teen
  • Another Sad Love Song
  • Paradise
  • TalkOutta My Head
  • Young Dumb & Broke
  • Eastside (Benny Blanco, Halsey)
  • Love Lies (Normani)
  • OTW
  • Saturday Nights