La formation pop américaine Why Don’t We mettait les pieds à la Place Bell lundi. Les jeunes filles présentes étaient en pâmoison devant les cinq jeunes hommes.

Dès les premières notes de chacune des chansons, ces dernières s’époumonaient comme si la fin du monde allait arriver. C’était si fort que parfois il était difficile d’entendre les chansons interprétées par le boy band.

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas le quintette, on peut tracer un parallèle facile avec les Backstreet Boys ou les ‘NSYNC. Why Don’t We est la copie de ses groupes issus des années 90, qui eux-mêmes viennent de groupes des années 80 comme les New Kids On The Block.

Bien que les Américains reprennent une recette éprouvée, ils ont toutefois fait leur travail avec honnêteté. Ils n’ont rien révolutionné, mais ils n’étaient pas d’un ennui épouvantable. Ce qui est assez surprenant, c’est qu’il y a toujours quelque chose de grandiose sur le plan visuel dans ce genre de spectacles.

C’était beaucoup moins le cas pour eux. Il y avait des projections sur les écrans, mais ça se résumait à presque cela. Il y avait un certain vide. Avec leurs chorégraphies et leurs petits déhanchements, les cinq garçons ont visiblement émoustillé la gent féminine qui criait à chaque mouvement.

Sans tout chambouler, les jeunes adultes ont bien diverti le public et c’est ce qui est le plus important à retenir.

Liste des chansons (non officielle) : 

  • Trust Fund Me
  • I.A.
  • Choose
  • Hard
  • Friends
  • In Too Deep
  • Nobody Gotta Know
  • I Depend on You
  • Runner
  • Why Don’t We Just
  • Something Different
  • Taste/Finesse/Lucid Dreams/ Middle Child/Better Now
  • Taking You
  • These Girls
  • Hooked
  • Talk
  • 8 Letters
  • Big Plans
  • Cold in LA
  • I Don’t Belong In This Club