On peut affirmer sans hésitation qu’Yvan Pedneault connaît le tabac puisqu’il interprète le répertoire de Queen depuis le milieu des années 2000. We Will Rock You, The Queen Extravaganza et Rhapsody, il cumule les tournées en lien avec la célèbre formation britannique. Il n’a pas eu la même chance qu’Adam Lambert (le chanteur de tournée de Queen depuis 2011), mais il a tracé un chemin digne de mention autant sur la scène québécoise qu’à l’international.

Comme promis, Yvan Pedneault a livré une heure de spectacle basé sur son groupe de prédilection dans les studios de WhiteBox Play le vendredi 14 août : «Dans une situation comme celle qu’on vit, les occasions de chanter ne sont pas aussi fréquentes et encore moins les occasions de voir son public. C’est la première fois que je présente un concert virtuel et ça me fait extrêmement plaisir de le vivre devant vous», s’est-il exclamé lors de sa première interaction avec ses fans.

« Ce concert vous donnera l’occasion de découvrir des chansons de Queen sous différentes couleurs. Il sera composé de nouvelles chansons que peut-être vous n’avez jamais entendues, mais la majorité des pièces qu’on jouera font partie de leurs grands succès », a-t-il promis en débutant la soirée. Bien que ce soit un immense plaisir de découvrir certaines tounes méconnues d’un registre fort impressionnant, l’hymne sportif We Will Rock You n’a, malheureusement, pas survécu au montage.

De l’émotion, en voulez-vous?

Yvan Pedneault a partagé une histoire importante dans son cœur en lien avec la formation originaire de Londres : « À l’âge de 12-13 ans, un vidéoclip est passé à MusiquePlus. Comme je n’y portais pas attention, cela a pris à peu près 10 secondes avant que la chanson m’attire complètement. En quelques secondes, je me suis retrouvé à genoux presque hypnotisé à regarder un groupe que je ne connaissais pas. J’étais loin de me douter que ce groupe allait prendre une grande place dans ma vie. »

« Dans le vidéoclip, on voyait des musiciens joués dans des stades devant une centaine de milliers de personnes à courir sur la scène. Entre ces images en couleurs, c’était un gros plan du visage du chanteur amaigri en noir et blanc. À ce moment-là, je ne connaissais pas vraiment l’anglais. Donc, je ne comprenais pas les paroles, sauf les mots du titre. C’était une chanson que Freddie a enregistrée quelque temps avant sa mort », s’est-il exclamé avec fierté avant d’interpréter la mélodie en question (Too Much Love Will Kill You).





Malgré que ce fût le spectacle qui a accueilli le plus de gens dans le studio du WhiteBox Play depuis le début de l’aventure, on a senti que la prestation et les interactions semblaient être trop construites en fonction de la reproduction virtuelle du concert. Chose certaine : une ambiance plus chaleureuse, énergétique et improvisée aurait fait fondre encore plus de cœurs dans la salle.

Liste de chansons

  1. Play the Game
  2. Killer Queen
  3. Don’t Stop Me Now
  4. I Want to Break Free
  5. Spread your Wings
  6. Save Me
  7. Under Pressure
  8. Crazy Little Thing Called Love
  9. You Take my Breath Away
  10. Love of my Life
  11. Too Much love Will Kill You
  12. ‘39
  13. Tie your Mother Down
  14. Fat Bottomed Girls
  15. We are the Champions
  16. Bohemian Rhapsody
  17. Somebody to Love

Calendrier du Whitebox Play