C’est vendredi soir au Centre Bell que la charmante chanteuse française Zaz est venue électriser la métropole par son énergie positive, ses paroles engagées et ses chansons toujours aussi accrocheuses !

Le public, déjà conquis, était survolté ! Amoureuse du Québec, Zaz ne manque aucune occasion de venir nous visiter et elle avoue se plaire ici à Montréal. Néanmoins, l’artiste aime et affectionne son pays qu’elle qualifie de « beau » malgré toutes les horribles choses que l’on peut nous montrer aux journaux télévisés.

Effet miroir arrive cinq ans après Recto verso

Dès les premières pièces, on retrouve une Zaz pétillante qui passe avec aisance de la chanson française de facture classique au pop-rock énergique. Toutefois, certaines pièces présentées hier étaient plus douces et sobres, histoire de calibrer un peu le tout ! Les admirateurs de cette chanteuse captivante sont donc gâtés par des textes plutôt positifs et engagés et ils y retrouveront des chansons comme l’incroyable Que vendra, la rock On s’en remet jamais et certaines chansons plus assumées comme Je parle.

Zaz n’a jamais eu la langue de bois, au contraire. Elle est de cette génération de femmes féministes et accomplies qui se font de plus en plus entendre au sein de la communauté culturelle francophone, et c’est avec joie qu’on peut prendre des heures à l’écouter nous parler, car oui elle a de la verve !

Engagée et activiste à sa façon, elle veut changer le monde avec ses idées et son atout : la communication ! Elle rejoint un énorme bassin de fans dans une francophonie qui dépasse les barrières de la France et du Québec. Ses chansons sont populaires dans des marchés où le français n’est pas une langue officielle ni même une langue seconde.

Son premier album, Zaz (2010) a été numéro un des palmarès en France et en Wallonie (Belgique), mais aussi numéro un en Pologne. Et il a atteint la troisième place en Allemagne, en Grèce, en Russie et en République tchèque.

C’est donc avec énormément d’amour et d’espoir que le public la retrouve chaque fois qu’elle nous rend visite. Nous avons déjà hâte de revoir ZAZ à Montréal.