C’était journée de rentrée montréalaise pour le chanteur d’origine italienne Nicola Ciccone qui a présenté Les Incontournables 1999-2014 à la Cinquième Salle de la Place des Arts. Contrairement à son habitude, l’interprète de Menteur voulait conférer à ce concert une dimension plus acoustique. Il était accompagné pour la circonstance de deux talentueux musiciens.

Dès les premières notes, Nicola Ciccone a chanté son premier succès radio en carrière L’Opéra du mendiant, lancé il y a presque 16 ans. Et voilà, le public, majoritairement féminin, était porté par ses chansons d’amour et par sa voix douce. Même si ce n’est pas mon genre musical de prime abord, je dois admettre que le mi-trentenaire a quelque chose dans la voix qui nous berce et qu’il plaît littéralement aux gens venus l’écouter.

DSC05415_redimensionner

C’est une belle anthologie de ses plus grands succès qu’il a offert. On se surprend de connaître toutes les pièces, car plusieurs ont joué en boucle dans les radios commerciales. Ce qu’on aime de lui, c’est le fait qu’il carbure encore à la chanson et qu’il n’aucunement l’intention d’arrêter bientôt! Le côté acoustique du spectacle apporte inévitablement quelque chose d’unique et dégage quelque chose d’authentique. Je crois que c’est une bonne façon pour « laisser respirer » les pièces, les laisser prendre une nouvelle forme si on veut.

En rappel, le chanteur italien,  qui a fait ses études en psychologie infantile à l’Université McGill et à l’Université de Montréal, a interprété J’t’aime tout court, probablement son plus grand succès en carrière. Finalement, on peut dire que le chanteur et ses musiciens ont tenu leur promesse : offrir un spectacle chaleureux et à la bonne franquette. Les fans du bel Italien devrait apprécier ce tour de chant!
strong>Site Web : http://www.nicolaciccone.com/

DSC05468_redimensionner2