La formation du pays de Björk, Of Monster and Men, était de retour en sol montréalais. Comme à son habitude, la foule a répondu présent et a prouvé qu’elle voulait entendre les Islandais. Retour sur un spectacle plutôt réussi.

Quelle bonne nouvelle de savoir que le combo formé en 2010 allait revenir nous charmer avec sa pop un brin déjantée. Il faut dire que j’avais adoré son dernier passage dans la métropole et j’étais tout sourire de savoir qu’il serait présent à Osheaga. J’avais adoré ses deux albums, alors j’avais hâte que le groupe vienne les défendre sur scène.

osheaga-2015_monsters-men_by-pat-beaudry_003

Les mélodies du combo sont de ce qu’il y a de plus accrocheuses! On se surprend à les siffler et à les avoir dans la tête! Contrairement à sa première visite à Osheaga, le sextet avait le droit à la grande scène, celle à côté d’où se produisait la pétillante Florence et ses machines. Bien que ses succès King and Lionheart et Dirty Paws ont trouvé une place dans le cœur du public, c’est Little Talks qui a enflammé la place; les gens chantaient avec passion et connaissaient les paroles.

Contrairement à son dernier passage à Osheage, je trouve que la formation islandaise avec plus de panache et se sentait beaucoup plus en moyen! On sent qu’elle a pris de l’expérience et cela s’est vu sur la scène de la Montagne. Il faut dire que le combo a eu tout le temps de peaufiner son art pour le rendre meilleur. Finalement, c’est une très soirée que les membres nous ont fait passer.

osheaga-2015_monsters-men_by-pat-beaudry_004