Mannequinat, photographie, vidéo, musique … Artiste multidisciplinaire, Pascale B. a lancé son troisième album le 4 juin dernier. Sa nouvelle palette, AQUA BLEU, nous transporte directement dans un lounge d’un hôtel. Son univers musical accompagne merveilleusement bien sa grossesse, le deuxième garçon de Pascale Bourbeau et de Pierre Karl Péladeau devrait naître en août.

Présente-moi ton nouvel album AQUA BLEU.

AQUA BLEU, c’est un mélange de chansons à styles bien différents, de la pop au reggae en passant par le folk, la balade et le lounge ! J’appelle ça une macédoine musicale ! J’ai composé la plupart des chansons, j’ai aussi quelques collaborations et une reprise de la chanson Drive de The Cars. Il y a aussi quelques nouvelles versions de chansons de mes deux albums précédents : DREAMCATCHER et DESERT SOUL.

Corinne Asseraf et Pascale B.
Cliquez sur la photo pour accéder à notre article sur le vernissage Réflexions

Quel est ton coup de cœur sur ton nouveau disque?

Mon coup de cœur est la chanson pop Shine qui était d’ailleurs aussi sur l’album DESERT SOUL. Nous avons tourné un vidéoclip que j’aime beaucoup dans les Cantons de l’Est. Il y a beaucoup de lumière, de chaleur et de couleurs. C’est une chanson entraînante et joyeuse. Ça fait du bien d’écouter ces paroles et cette musique après 18 mois de pandémie…

En tant qu’artiste multidisciplinaire, qu’est-ce qui te passionne à vouloir faire carrière dans la musique?

J’ai toujours aimé m’exprimer à travers les arts comme la photographie, la vidéo et la musique. On raconte des histoires, on passe de messages, on veut faire du bien aux autres et à soi-même. J’ai adoré la collaboration avec des musiciens et compositeurs de talent quand j’ai préparé et enregistré mes albums.

Comment est venue l’idée de la pochette de disque? Comment s’est passée l’expérience?

Pour mes deux premiers albums, j’avais fait appel à mes amis photographes Antoine Verglas et Marc Dussault pour la photo de la pochette. Pour ce troisième album, j’ai décidé de prendre une de mes photos prises sous l’eau. Depuis quelques années, déjà, je passe beaucoup de temps à photographier des fleurs sous l’eau. J’ai d’ailleurs exposé mes œuvres en 2019 à la GALERIE 203 dans le Vieux-Montréal avec le VERNISSAGE DUO, vernissage qui combinait mes photos et les peintures de ma mère artiste peintre, Mireille Tessier Bourbeau. Pour la pochette, j’ai pris un de mes autoportraits sous l’eau, l’image est assez mystérieuse, car on voit à peine mes yeux cachés derrière un tissu, il y a des bulles et cette belle lumière et transparence. D’où le titre qui m’a inspiré : AQUA BLEU.

Pochette du disque AQUA BLEU
Cliquez sur la photo pour accéder à son profil sur Spotify

Dans tous tes projets de vie, quelle est ta plus grande fierté?

Dans tous mes projets de vie, le mannequinat, la photographie, la vidéo et la musique ? Tous m’ont apporté beaucoup de joie, de satisfaction et de fierté, mais le plus fort est, pour moi, fonder une famille. Mon fils Henri Raphael né en juin 2020 et bientôt mon second fils arrivera en août 2021 ! Je suis comblée.

Corinne Asseraf, Pascale B. et Pierre Karl Péladeau
Cliquez sur la photo pour accéder à notre article sur le vernissage Réflexions

Qu’est-ce que pense Pierre Karl de ta musique ?

Pierre Karl est, je pense, bien fier de moi. Avec son travail, il a côtoyé et il continue d’encourager et soutenir les artistes, que ce soit en musique, au théâtre, en peinture… Il aime bien m’entendre chanter et fait régulièrement jouer une de mes chansons, sa préférée : Siempre Barcelona.

Qu’est-ce que tu as pensé de l’exposition Réflexions de Corinne Asseraf et Sylvia Cohen ?

J’ai beaucoup aimé les œuvres de la collaboration des artistes de talent Sylvia Cohen et Corinne Asseraf. Représenter des personnalités connues plus grandes que nature du passé et du présent, et d’y inscrire des messages et des citations de ces stars est une idée des plus originales et des plus intéressantes. D’Édith Piaf, John Lennon, Madonna et Céline Dion en passant par David Bowie, Jean-Michel Basquiat et Armand Vaillancourt, tous nous ont fait rêver et voyager dans le temps.

Tu as chanté La vie en rose et Imagine durant le vernissage de Réflexions et tu interprètes aussi Drive sur ton album, qu’est-ce que ces chansons représentent pour toi?

Corinne Asseraf m’avait demandé d’interpréter quelques chansons d’artistes exposés. Je n’ai pas hésité à chanter La Vie en Rose d’Édith Piaf et Imagine de John Lennon. Ce sont pour moi des chansons intemporelles, de vrais coups de cœur. J’avais déjà interprété La Vie en Rose, mais c’était une première pour Imagine. Le premier album que je me suis acheté quand j’étais jeune était l’album double bleu des Beatles ! J’ai toujours été une grande fan de ce groupe mythique. Pour la chanson Drive de The Cars, c’est aussi une chanson que j’aime beaucoup. J’adore interpréter les chansons des autres. J’ai également une reprise de Can’t take my eyes off you de Frankie Valli sur mon album DESERT SOUL.

Vernissage Réflexions en photos

Patricia Duval (Blacky Patsy)
Patricia Duval (Blacky Patsy)

Photographe