C’est un Philippe Laprise en feu qui s’est présenté sur la scène du Théâtre Maisonneuve pour sa première médiatique de Plus sexy que jamais. En ouvrant avec le tube de Right Said Fred, I’m Too Sexy, le ton était déjà donné au spectacle. On voyait tout de suite qu’on allait passer une soirée en agréable compagnie. Et bordel qu’elle s’est déroulée rapidement. À l’entracte, je me disais : « My God, déjà une heure de faite! »

IMG_0056-1

Pour la première partie, l’humoriste nous a parlé de ses vacances en camping, activité qu’il ne voulait aucunement pratiquer. Sur scène, on le voit nous raconter ses mésaventures lors de l’achat de la tente, des crises d’asthme qui proviennent de la tente voisine, de ses fréquentes envies de pipi. Philippe Laprise est le pro pour raconter ces aventures; il a une façon bien particulière de les rendre. On ne se tanne pas et on l’écouterait des heures et des heures. Il nous rappelle un peu l’humoriste Jean-Marc Parent, qui partait dans des improvisations très cohérentes.

IMG_0153-1

La deuxième partie était fort divertissante – quoique séparé en plusieurs sujets. Philippe Laprise nous en a révélé sur son TDAH (Trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité), qui lui causait quelques ennuis. Il nous parlé d’un drôle de cadeau de Noël de la part de sa femme : une vasectomie. On a apprécié le ton léger et les blagues bien tournées pour un sujet un peu plus sérieux. Finalement, c’est un spectacle pendant lequel on a oublié tous nos ennuis qui risque de plaire à une vaste majorité de personne.