La pièce est présentée à l’occasion de Montréal en lumière


Jusqu’au 28 mars, le Théâtre Jean-Duceppe présente le grand classique américain Qui a peur de Virginia Woolf? Durant 2 ½ heures, Maude Guérin et Normand d’Amour, deux comédiens chevronnés, offrent une performance à couper le souffle.  Encore une fois, ils nous donnent raison d’aimer leur travail.

Écrite par Edward Albee et adaptée au cinéma dans les années 60, cette dramaturge relate la sulfureuse histoire d’un couple de 40-50 ans, Martha et George, qui s’entre-déchire après une réception bien arrosée. Afin de nourrir davantage leur soif de violence et sensations fortes, ils accueillent un jeune couple (Kim Despatis et François-Xavier Dufour) qui leur servira de pantin,  assouvissant ainsi leur volonté de dominer et d’humilier l’autre. Cet implacable duel durera jusqu’à l’aube.

Duceppe Woolf 0536

Comme spectateurs, nous sommes entraînés dans un huis clos où la violence psychologique est présente tout au long de la pièce et monte en escalade. Heureusement, quelques pointes d’humour nous laissent un peu de répit.  Ouf… grand bien nous fasse!

Alors que la pièce décrit une certaine bourgeoisie universitaire américaine, la traduction de Michel Tremblay et la mise en scène de Serge Denoncourt donnent  à l’ensemble de ce classique américain une saveur bien québécoise.

Duceppe Woolf 0889

Pourquoi un tel titre? Faisant allusion à la romancière anglaise Virginia Woolf, le titre est un clin d’œil à la chanson Who’s Afraid of the Big Bad Wolf extraite du dessin animé de 1933 de Disney, Three Little Pigs (Les trois petits cochons). Une ritournelle qui revient à plusieurs reprises.

Aux amoureux de théâtre, vous pouvez rencontrer gratuitement les 4 comédiens le jeudi 26 février de 17 h à 17 h 45 à l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme à la Place des Arts.