Collaboration spéciale – La chanteuse Rihanna a offert son premier de deux spectacles dans un Centre Bell rempli au maximum. La Barbadienne a été solide encore une fois comme lors de son dernier passage dans la métropole.

Il y avait une ambiance survoltée pour voir l’artiste de 28 ans se déhancher et bouger aux sons de son album Anti pour lequel elle faisait la promotion. Bien qu’on aurait souhaité plus de succès connus durant sa performance, RiRi a été énergique et professionnelle, deux qualités qu’on s’attendait d’elle.

Pour cette tournée, la chanteuse barbadienne a plutôt opté pour des vêtements sobres, loin de l’image à laquelle elle nous a habitués. Ce n’était toutefois pas assez pour empêcher ses fans de crier à plein poumon tout leur amour à la vedette internationale.

Comme ses habillements, l’éclairage était simple, laissant de côté le flamboyant, pour mettre l’accent sur l’artiste et les danseurs qui l’accompagnaient. Et c’est ce que j’ai apprécié d’elle. J’avais l’impression de découvrir une nouvelle Rihanna.

Quelques-uns de ses plus grands hits comme UmbrellaWe Found LoveWhere Have You Been, Rude Boy, Diamonds et son dernier single Work ont été joués. Chaque fois, les cris de la foule se faisaient entendre et provoquaient une hystérie générale. Je n’avais jamais vu de quoi d’aussi intense! C’était vraiment une belle vibe, une atmosphère riche en émotions à quoi j’assistais.

Bien qu’elle faisait parfois du lip-sync, cela ne m’a pas trop dérangé. J’ai pu me concentrer sur les chorégraphies qu’elle réalisait sur scène avec ses danseurs. D’ailleurs, les mouvements cadraient très bien avec l’ambiance de son nouvel album Anti : tout en nuance et subtilités.

C’est une Rihanna différente que j’ai pu observer et analyser. Elle avait l’air sereine, libre, pleinement en confiance et de s’assumer davantage. Finalement, c’était un spectacle qui va rester gravé dans ma mémoire.

En première partie, Travis Scott a bien diverti la foule avec ses excellentes chansons. C’est un artiste que je connaissais peu et cela a été une belle occasion de le découvrir. Rappelons que la starlette barbadienne remontera sur les planches du Centre Bell, jeudi soir. Dernière chance de pouvoir danser et s’amuser sur ses chansons.