Samedi soir, 2 avril, une énergique chanteuse a pris d’assaut la scène de la salle Claude-Léveillée. Accompagnée de ses quatre musiciens, SAmmArAh a présenté son premier album Funambule lancé en mars 2015.

Honorée d’être en prestation dans la réputée Place des Arts, SAmmArAh était fébrile à l’idée de monter sur scène devant son public montréalais : « Je me sens comme une petite fille qui chante avec sa brosse à cheveux dans sa chambre. C’est excitant et j’ai hâte ! »

Influencée par la chanteuse mexicaine Selena, elle rêvait de devenir une artiste généreuse et colorée comme l’était son idole de jeunesse. Dès son entrée sur la scène, on a senti ces deux grandes qualités.

Avec dynamisme, elle a chanté la solide pièce rock L’amour n’a d’pitié. La foule, qui était conquise à l’avance, pouvait percevoir ses influences de la pop rock américaine telles qu’Avril Lavigne et P!nk. Par la suite, elle a enchaîné avec deux classiques francophones soient Ailleurs (Marjo) ainsi que Vivante (France D’Amour).

Sur la scène, la chanteuse de Lanaudière s’est éclatée avec ses musiciens. Nouvelles compositions (Tout printemps), pièces inédites (Mal de vivre) et chansons dédicacées (Petit funambule) étaient au rendez-vous au grand plaisir des spectateurs. L’ambiance était festive dans la salle Claude-Léveillée et plusieurs dansaient devant leur siège.

Une pièce en hommage à son ami Guy Bolduc

Moment chargé d’émotions quand elle a présenté Un peu de toi composé en l’honneur de son ami Guy Bolduc. « J’ai commencé à produire mon album avec lui. Malheureusement, il est décédé dans la tragédie à Lac-Mégantic. Du jour au lendemain, je devais terminer mon album sans son appui ».

Son spectacle étant présenté lors des Week-ends de la chanson Québecor. Pour la chanteuse, c’est important de composer sa musique dans sa langue maternelle : « J’écris mes chansons en français seulement. C’est beaucoup plus connecté avec ton cœur ». Toutefois, elle admet que c’est plus difficile d’écrire en français.

SAmmArAh sera en spectacle été lors de la Fête des commerçants à L’Assomption (23 juillet) ainsi qu’au Rock Fest pour la Santé Mentale à L’épiphanie (14 août). Pour plus de détails, veuillez consulter son site Web.