La Symphonie hivernale ouvrait les festivités du Carnaval de Québec avec un spectacle de Louis-Jean Cormier avec l’Orchestre symphonique de Québec (OSQ) au Centre Vidéotron.

L’harmonie entre le chanteur, ses musiciens et l’OSQ était intéressante, mais elle aurait été encore plus merveilleuse dans une plus petite salle afin de profiter de l’intimité que l’artiste a voulu créer sans réel succès avec le public.

Pour commencer la soirée, le maire Régis Labeaume a joué le chef d’orchestre le temps de deux chansons : la chanson thème de la Soirée du hockey et le Salut Bonhomme en dirigeant les musiciens de l’OSQ. Ensuite, Louis-Jean Cormier a revisité les succès de ses albums Le treizième étage et Les grandes artères.

C’est en deuxième partie que les plus merveilleuses surprises ont été offertes. La rencontre artistique entre Safia Nolin et Louis-Jean Cormier était un moment magique du spectacle. Ils ont interprété la pièce de Nolin Technicolor puis L’ascenseur de Cormier accompagnés des musiciens de l’OSQ : un grand moment musical.

Une chorale d’élèves pour Le monstre

C’est au moment de la chanson Le monstre, que la chorale de l’école La Seigneurie s’est jointe à Louis-Jean Cormier, ses musiciens et l’OSQ afin d’apporter une nouvelle couleur des plus intéressantes au spectacle.

Deux chansons ont également marqué le spectacle pour moi : J’haïs les happy ends et  Deux saisons trois quarts. À noter, l’incroyable finale durant le rappel avec des petits avions munis de lumières clignotantes projetées du plafond du Centre Vidéotron; c’était de toute beauté.

Un bon spectacle dans son ensemble qu’il serait intéressant de revoir sur une plus petite scène afin de bien apprécier la proximité de Louis-Jean Cormier.

Couronnement de la 62e reine du Carnaval

Juste avant, à la Place Jean-Béliveau — juste à côté du Centre Vidéotron —,  la reine du 62e Carnaval de Québec a été couronnée.  C’est la duchesse de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge, Amélie Godin-Gosselin, qui a remporté les honneurs.  Le Centre Vidéotron a ensuite vibré au rythme de la Symphonie hivernale avec Louis-Jean Cormier et l’Orchestre symphonique de Québec. Safia Nolin a aussi fait une apparition, le temps de deux chansons, en deuxième partie.

Quelques centaines de personnes étaient massés devant la scène de la place Jean-Béliveau afin de voir qui des sept duchesses deviendrait la reine de l’édition 2016 du Carnaval de Québec.  Les résultats du tirage étaient serrés puisque trois duchesses, avec celles de Charlesbourg et de La Cité-Limoilou, étaient à une capsule de l’emporter. C’est cependant, la duchesse de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge, Amélie Godin-Gosselin qui a gagné; elle qui avait le plus grand nombre de capsules avec 80 grâce à sa vente de bougies. Amélie Godin-Gosselin, enseignante au primaire, a vendu près de 11000 bougies avec l’aide de sa communauté.

http://www.carnaval.qc.ca/