Mercredi soir au Café Campus, nous étions présents pour assister à la performance de la formation punk-pop The Ataris. La formation québécoise Cirrhose et cendrier ainsi que le groupe originaire du New Jersey Survays Says! ouvraient la soirée pour The Ataris.

Le groupe, originaire de l’Indiana, The Ataris a connu le succès grâce à la parution de son quatrième opus en carrière soit So Long, Astoria, qui a été lancé en 2003. Le disque ayant même des ventes d’or aux États-Unis transporté par son unique succès en carrière soit la chanson The Boys Of Summer. Cette pièce est une reprise du grand classique de Don Henley, chanteur de la formation Eagles, qui a connu un succès monstre en 1984. Le groupe a lancé un seul album depuis soit Welcome To The Night en 2007 et il s’est fait ramasser par les critiques, les ventes ont été mauvaises et cela a causé des changements de personnel au sein du groupe.
photo-24

Pour revenir à la prestation, ils ont performés leur album Blue Skies, Broken Hearts…Next 12 Exits en entier. Ce disque a été lancé en avril 1999 avec l’étiquette Kung Fu Records, qui a produit les trois premiers albums de la formation. Alors, le public présent a eu droit à plusieurs chansons à saveur punk-rock qui défilaient une après l’autre durant la prestation d’une durée de 90 minutes.

Ma déception de la soirée est que j’espérais qu’ils jouent leur excellente pièce The Boys Of Summer en guise de conclusion à la soirée, mais elle a brillé par son absence. En conclusion, ce fut une bonne prestation mais il manquait l’étincelle pour venir me chercher.

En première partie du concert, nous avons pu découvrir la formation, originaire de Rigaud, Cirrhose et cendrier qui nous surprend avec un mélange musical trash rafraichissant. Elle a lancé son premier album Mange d’la mort en mai dernier. Cirrhose et cendrier est un mélange de punk et de ska, de québécois à la Dédé Fortin, des notes d’orgue halloweenesque et de métal alternatif lyrique à la System Of A Down.
photo-17