Fidèle à leur habitude, les Montréalais The Franklin Electric ont offert une prestation avec intensité lors de leur passage à M pour Montréal mercredi au Théâtre Rialto. Encore une fois, le charme a opéré et le public a été conquis. Retour sur la soirée.
Tête d’affiche de la soirée, les gars de The Franklin Electric était de retour dans la métropole. Comme des grands, ils ont fait lever le public et ébahi ceux qui ne les connaissaient pas encore. Le groupe a profité de occasion pour piger dans les deux albums qui ont été lancés.

Encore une fois, le public est emporté dans un tourbillon de musique calme, pénétrante et sensible. La voix du chanteur aide beaucoup aide beaucoup à ressentir cet effet. Les talentueux montréalais ont présenté les chansons de This Is How I Let You Down, un de mes albums préférés de toujours. L’ambiance et la beauté de la salle avec la musique The Franklin Electric donnaient un cachet intéressant.
©benoit rousseau_2015_MpourMTL-4794

Ayant fait leur rentrée montréalaise il y a quelques semaines, les belles de Milk & Bone étaient de retour à leurs synthétiseurs. Encore une fois, le duo a offert des chansons enveloppantes. La voix de Laurence Lafond-Beaulne et Camille Poliquin constitue une autre composante importante de leur musique. New York, que les deux filles ont joué en rappel, a fait monté d’un cran l’intensité du Théâtre Rialto. Comme au Théâtre Corona Virgin Mobile, les belles ont su insuffler à leur spectacle beaucoup d’émotions et d’énergie.

Pour commencer la soirée, Elliot Maginot a distillé son rock d’une belle façon avec une attitude de pro. Disons que ça promettait pour le reste de la soirée.
©benoit rousseau_2015_MpourMTL-4654