Samedi soir le 15 novembre avait lieu au Théâtre Petit Champlain le deuxième spectacle de la formation The Franklin Electric à Québec. C’est dans une ambiance intimiste que le groupe a présenté son album This is how I Let You Down, en plus de tester sur le public quelques nouvelles pièces qui se retrouveront sur son prochain opus.

Dès les premières notes de leur introduction planante, les membres de The Franklin Electric paraissent très solides sur scène. Le leader du groupe a su montrer l’étendue de ses talents musicaux lors de l’excellente Uninvited en jouant tantôt de la guitare, tantôt de la trompette, appuyé par les voix de soutien impeccable du batteur. A suivi un pot-pourri des meilleures chansons du premier album, qui s’est terminé par l’accrocheuse Old piano. Plusieurs fans ont chanté avec enthousiasme cette pièce pour terminer en beauté la première partie du set.

La deuxième partie du spectacle était principalement composée de nouveau matériel qui a été très bien accueilli. Ne contenant pas sa joie, Jon Matte n’a pas hésité à s’adresser à plusieurs reprises au public avec un très bon français. « Crisse ! J’essaie de parler français plus à chaque show ! » s’est-il exclamé devant les fans amusés, tout en parlant de la bonne « vibe » des gens de Québec. La deuxième partie s’est terminée avec la magique This is how I let you Down, que Matte a interprété au piano, la voix remplie d’émotion.  Un moment mémorable.

Généreux, le groupe est revenu sur scène pour le rappel avec une interprétation entièrement acoustique de Show Me the Quiet Air, avant de terminer avec la rythmée Unsatisfied sous un tonnerre d’applaudissements. Bref, The Franklin Electric a livré une performance exemplaire qui donnait envie d’en entendre davantage… assez pour revenir sur scène pour un deuxième rappel ! La formation sera en spectacle prochainement dans plusieurs villes du Québec. Parions que les billets se feront rares…