S’il y a une tradition dont on ne se lasse pas en décembre, c’est bien de tourner la page de façon humoristique sur les événements de l’année. Parmi les différentes formules offertes, que ce soit à la télé, au théâtre ou à la radio, Revue et corrigée est sans doute l’une des plus appréciées et des plus attendues.

Pour cette 12e édition de Revue et corrigée, le programme nous promettait humour et piquant et, mis à part quelques numéros qui n’ont pas arraché de rires aux spectateurs, c’est pari tenu. D’une durée de 2 heures (avec entracte), 2016 Revue et Corrigée, a parodié les sujets marquants, tant sur le web que sur la scène politique ou télévisuelle. Politiciens, animateurs populaires, stars de vidéos virales : personne n’a été épargné.

Ce dont on se souviendra de 2016 Revue et corrigée

Menés de main de maître par Alain Zouvi qui dirige pour une 4e année, les comédiens se sont illustrés dans divers sketchs mêlant le chant et la danse aux imitations. Un bon exemple de cette combinaison réussie est ce pastiche de Mary Poppins, rebaptisé Mary Pas-Fine pour l’occasion. Puis, chacune des brèves apparitions de Denise Filiatrault, interprétée de façon brillante par Marc St-Martin, a été un délice.

Toutefois, le meilleur numéro est sans contredit celui où Martin Héroux, dans la peau d’un conteur, nous relatait la légende du burkini. Tout en finesse et dans un style rappelant celui de Fred Pellerin, il a su nous faire de ce sujet épineux qui a fait couler énormément d’encre dans les médias.

Les moins bons coups

Glutinder, une application de rencontres pour les intolérants au gluten, est tombé complètement à plat. Le public, à la manière de la directrice artistique du théâtre, se demandait « à quelle heure le punch? ». Puis, la capsule de l’École d’inconduite de Louis Morissette n’a suscité qu’une bien tiède réaction.  Enfin, les imitations de Ron Fournier et Marina Orsini étaient amusantes, mais on a étiré la sauce inutilement.

Une touche d’émotion

Comme dans toute bonne revue de fin d’année, il était de mise de rendre hommage aux disparus de l’année. La troupe a interprété un medley de chansons cappella tout en sobriété pendant que défilaient les photos de ceux qui nous ont quittés cette année.

2016 revue et corrigée met en vedette Amélie Grenier, Martin Héroux, François Maranda, France Parent, Julie Ringuette et Marc St-Martin et est présentée au Théâtre du Rideau Vert jusqu’au 7 janvier.