Après 4 représentations au Gesú, une résidence au Théâtre des Grands Chênes et une tournée des salles québécoises, Amsterdam prend enfin l’affiche du TNM. Le spectacle de Mélissa Cardona inspiré de l’œuvre de Jacques Brel fera le bonheur du public montréalais jusqu’au 10 août prochain.

Amsterdam en 1947

Amsterdam nous transporte à Bruxelles en 1947, alors que Jef, Clara, Madeleine, Pierre (Casanova) et Fanette travaillent à la cartonnerie Vanneste & Brel.

Envieux des gens plus fortunés qui fréquentent l’endroit, ils se plaisent à inventer des histoires autour de leurs clichés. Celles-ci servent de moteur à Jacques pour écrire un spectacle.

Or, leur vie à tous sera bouleversée par l’arrivée d’un impresario venu offrir une carrière parisienne aux plus talentueux d’entre eux.

Amsterdam tiré du répertoire de Brel

Bien qu’inspirée de certains faits de la vie de Brel, Amsterdam relève toutefois de la fiction.

L’auteure et metteure en scène a plutôt tiré son récit et les noms de ses personnages directement du répertoire du chanteur belge.

De façon très habile, elle a su trouver le fil conducteur qui unit les chansons entre elles. Le texte a d’ailleurs obtenu l’aval de nulle autre que France Brel, sa fille.

Des interprètes généreux

Mais un bon texte n’est rien sans de bons interprètes. La distribution, composée de onze talentueux comédiens, donne vie de façon remarquable aux écrits de Cardona.

Mathieu Richard est si convainquant dans son rôle de Jef, l’amoureux transi, qu’il donne envie de le consoler.

Véronique Savoie incarne une Madeleine de laquelle se dégage une grande bienveillance.

Sarah Leblanc-Gosselin ravit le public dans les traits de l’espiègle Fanette.

Chacun d’eux est aussi appelé à chanter et s’en acquitte magnifiquement.

Jean-François Pronovost s’approprie les textes de Brel sans tomber dans l’imitation.

Il brille tout au long de la production et étourdit joyeusement le public avec La valse à mille temps avant le lever du rideau pour la deuxième partie.

Jean‑François Blanchard et Eve Gadouas livrent une touchante prestation de la Chanson des vieux amants.

Le TNM où Jacques Brel a fait ses adieux aux Montréalais

Amsterdam, est présenté là même où Brel a offert son dernier spectacle au Québec, il y a un peu plus de 50 ans. C’est en effet sur la scène de de la Comédie Française (maintenant le TNM) qu’il a fait ses adieux au public montréalais. C’est avec joie qu’on le retrouve au même endroit pour les deux heures que dure ce vibrant hommage à ce monument de la chanson.

Amsterdam, des Productions Jean-Bernard Hébert, est à l’affiche du TNM jusqu’au 10 août.

Distribution : Jean-François Pronovost, Mathieu Richard, Jean-François Blanchard, Eve Gadouas, Annie Kim Thériault, Elodie Bégin, Martin Lebrun, Sarah Leblanc-Gosselin, Albane Sophia Château, Eloisa Cervantes, Véronique Savoie, Jean-Bernard Hébert.

Mise en scène : Mélissa Cardona

Oeil extérieur : Alain Zouvi

Direction artistique : Jean-Bernard Hébert

Crédit-photos: André Chevrier

Texte: Nancie Boulay