Écrite et mise en scène par Fabien Cloutier, Bonne retraite, Jocelyne introduit le spectateur dans une rencontre familiale où chaque membre émet son opinion sur tout. Comme un rétroviseur, neuf comédiens sur la scène de La Licorne nous renvoient des clichés sur nos attitudes en groupe. C’est drôle et c’est percutant, comme sait le faire l’auteur. 

Nous avons tous vécu une situation semblable

Quatre ans après la réalisation de Pour réussir un poulet, le comédien-auteur-metteur en scène Fabien Cloutier nous présente sa dernière création Bonne retraite, Jocelyne.

Cette fois-ci, le concept de la pièce aborde le spectateur moins directement que la précédente. Il n’en demeure pas moins que la flèche que décoche l’auteur atteint sa cible, car nous avons tous vécu une situation semblable à différents degrés.

On a tous une opinion!

L’histoire commence par une invitation que Jocelyne, fonctionnaire, a lancée aux membres de sa famille pour leur annoncer sa retraite.

Cette rencontre prend des tournures de disputes et de confrontations lorsque chacun met son grain de sel sur chaque sujet. Sans connaissance de cause, sans discernement et parfois de façon incongrue, ils parlent de TDAH, d’autisme, des dauphins, de sécurité sociale, des amours du neveu, etc.

Viennent ensuite les paroles engendrées par la jalousie, les secrets jamais dévoilés. les jugements sans fondement et les insinuations. Tout le monde parle en même temps. C’est le chaos parmi des êtres qui s’aiment.

Avec son humour grinçant, Fabien Cloutier nous met devant une réalité. Au nom de la libre expression, on se croit obliger d’émettre une opinion sur tout, peu importe si elle est blessante ou non.  Et les médias sociaux en sont un bon exemple.

Une belle brochette de comédiens!

Jocelyne, incarnée par Josée Deschênes (Creton dans « La Petite Vie »), est entourée de huit acteurs qui mettent astucieusement la main à la pâte par leurs répliques rythmées et entrecroisées ainsi que les non-dits exprimés judicieusement.

Il s’agit de Jean-Guy Bouchard, Claude Despins, Sophie Dion, Laureen Hartley, Éric Leblanc, Brigitte Poupart, Vincent Roy et Lauriane S. Thibodeau.

Tous se glissent admirablement bien dans la peau de leur personnage.  Qu’ils soient fraîchement sortis de l’École de théâtre ou des comédiens chevronnés.

Fabien Cloutier vise en plein dans le mille

Avec Bonne retraite, Jocelyne, Fabien Cloutier vise en plein dans le mille. On a ri, mais on se sent interpeller et on se questionne sur nos comportement en groupe. On en sort avec ce portrait de famille qui nous restera longtemps en tête.

Montréal, Québec, Ottawa

Bonne retraite, Jocelyne, coproduction avec La Manufacture, le Théâtre du Trident de Québec et le Théâtre français du Centre national des Arts d’Ottawa est à l’affiche de La Licorne jusqu’au 17 novembre. Elle sera de retour du 4 au 15 juin 2019.

La pièce sera également présentée à Québec du 15 janvier au 9 février 2019.

Que vous soyez de la région de Montréal ou de Québec, n’hésitez pas à aller voir la pièce de Fabien Cloutier. Ça vaut le détour … C’est mon opinion.

Crédit photos: Suzanne O’Neill

Texte: Micheline Rouette