Le Cabaret Bio dégradable, ce spectacle irrévérencieux basé sur les « meilleurs pires extraits » des autobiographies de vedettes est enfin de retour après une absence de 5 ans. Cette nouvelle mouture du spectacle créé par Didier Morissonneau et Katherine Riva Guerra a conquis les gens présents au Cabaret Lion d’Or le 19 février dernier.

Les lecteurs

Comme le veut le concept, des comédiens se sont tour à tour présentés devant le public pour lire des passages des bouquins relatant la vie de gens célèbres. Isabelle Blais, Pierre-Luc Brillant, Anaïs Favron, Sylvain Larocque, Kim Lavack-Paquin, Rémi Montésinos, Rémi-Pierre Paquin et Charles-Alexandre Quesnel se sont donc succédé sur scène un livre à la main pour livrer les tranches de vie de stars aux spectateurs, ponctuant le tout d’expressions faciales éloquentes.

Les têtes de Turc

Le soir de notre passage, on nous a lu (à la virgule près !) des passages des bouquins relatant la vie de Dominique Bertrand, France Castel, Robby Johnson, Maurice « Mad Dog » Vachon, André Montmorency, Éliane Gamache Latourelle, Julio Iglesias, Michel Girouard, Andrée Boucher et Marie-Chantal Toupin. Le programme mentionne toutefois que le contenu et les lecteurs sont sujets à changement.

Crédits: Homard Club Photography

Les classiques

Que serait Le Cabaret Bio dégradable sans l’hilarante scène de lavement tirée du livre d’Andrée Boucher qui avait d’ailleurs valu une mise en demeure au producteur à l’époque. Cette fois, c’est à Isabelle Blais qui a lu et interprété de façon désopilante cette scène complètement surréaliste.

Le passage où Marie-Chantal Toupin raconte sa rencontre avec Céline Dion est encore à l’affiche. C’est à Kim Lavack-Paquin que revient la tâche de nous en faire la lecture. Le tout est ponctué par des mimiques qui accentuent la drôlerie de l’histoire, surtout quand lorsque Céline en recevant une toile peinte de la main de Marie-Chantal s’écrie « Tiens, la Toupin qui peint ! ».

Crédits: Homard Club Photography

Les nouveaux venus

Les mots d’Éliane Gamache Latourelle, autrefois connue comme la jeune millionnaire, prennent un tout autre sens depuis sa débâcle. Ses propos déjà incongrus ajoutés à l’ironie de sa situation et à la lecture de Kim Lavack-Paquin remplie d’une mauvaise fois assumée donnent un résultat absolument savoureux.

La candeur du chanteur Robby Johnson (Sylvain Robitaille pour les intimes) et un travail d’édition discutable donne aussi lieu à des rires nourris dans la salle, surtout lorsqu’on apprend qu’il restait dans l’auto pendant que sa conjointe à assistait à ses cours au Cégep !

Crédits: Homard Club Photography

Les meilleures citations

Pour terminer, voici en vrac quelques vraies citations auxquelles les spectateurs ont été incapables de s’empêcher de rire :

« La vie t’a donné des citrons, fais-en de la millionade ! » — Éliane Gamache Latourelle

« Une superwoman, c’est une femme qui a un, deux, ou trois enfants et parfois même un conjoint. Ou une mère malade. » – Éliane Gamache Latourelle

« Je suis homosexuel, pas psychiatre ! » – Michel Girouard

« Je suis pour l’indépendance, mais pas pour le séparatisme. » — Mad Dog Vachon

« Je goûte à tous les plaisirs, certes, mais ni la drogue ni l’homosexualité. — Julio Iglesias

À voir absolument !

Une autre représentation du Cabaret Bio dégradable 2 aura lieu le jeudi 28 février prochain Cabaret Lion d’Or. Courez-y ! Fous rires garantis.

Crédits: Homard Club Photography