“Le Théâtre Ciel Ouvert” présente Casse-Noisette, le conte jusqu’au 23 décembre au théâtre Prospero. La beauté de ce spectacle réside dans l’émerveillement et la magie. Pendant 45 minutes, on se retrouve véritablement dans le monde de Casse-Noisette avec le roi, des rats et  l’armée de jouets.

L’aventure commence la veille de Noël. Parrain Drosselmeier offre un petit casse-noisette à sa filleule, Marie.

Casse-Noisette, qui est en fait un petit garçon ayant été victime d’un mauvais sort jeté par une méchante souris, pourra retrouver sa véritable identité seulement si une belle âme l’aime sincèrement malgré son apparence un brin repoussante.

Une version plus respectueuse

Une version du conte de Hoffmann, publié en 1816, est bien connue du public surtout grâce aux Grands Ballets canadiens qui présente chaque année son ballet Casse-Noisette.

“Le Théâtre Ciel ouvert” a voulu créé, avec leur spectacle, une version plus respectueuse du conte original en gardant la structure et se donne comme mission d’offrir à un plus vaste public la possibilité de connaître cette histoire.

Les principaux thèmes du conte, le courage, la fidélité, l’amitié er la profondeur des sentiments n’ont jamais été aussi contemporains.

De véritables conteuses

Alternant entre le jeu des marionnettes représentant la réalité et théâtre d’ombres qui englobe le monde imaginaire de Casse-Noisette, les deux interprètes, Vania Beaubien et Annie Valin, sont de véritables conteuses.

Elles manipulent les marionnettes en changeant leurs voix, selon le personnage et la charge dramatique.

Elles commencent le récit en ouvrant un grand livre, et nous, on plonge tête première dans cette aventure.

Le spectacle s’adresse principalement aux enfants de 5 à 10 ans et Casse-Noisette étant un incontournable du temps des fêtes, il s’agit donc d’une excellente sortie à faire en famille.

Mise en scène de Vania Beaubien.

Recherche, création, interprétation et manipulation de Vania Beaubien et Annie Valin.

Texte et dramaturgie d’Anne-Marie Cousineau d’après le conte d’Ernst Theodore Amadeus Hoffmann.

Scénographie et fabrication des marionnettes de Robert Trépanier.

Présentement à l’affiche à la Salle intime du Théâtre Prospéro jusqu’au 23 décembre.

Pour de plus amples informations sur les ateliers offerts par le Théâtre Ciel Ouvert

Crédit-photos: Isabel Rancier