Le théâtre, est-ce que c’est « juste du théâtre »? Ou est-ce plutôt une occasion donnée à un artiste de lui permettre de prendre position? Dans son spectacle Constituons!  actuellement présenté au Centre du théâtre d’Aujourd’hui, Christian Lapointe saisit cette tribune pour refaire le monde politique.

L’art pour déranger

Dans un texte publié dans le journal Le Droit en 2010,  Wajdi Mouawad affirmait: 

« Un artiste est là pour déranger, inquiéter, remettre en question, déplacer, faire voir, faire entendre le monde dans lequel il vit, et ce, en utilisant tous les moyens à sa disposition. »

Ces mots résument là toute la démarche entourant la création de Constituons! par Christian Lapointe.

Le but de celle-ci est justement de déranger, inquiéter et remettre en question le pouvoir en place.

Pour déplacer, faire voir, faire entendre le monde dans lequel il vit, il a fait appel à un groupe constitué de 41 personnes choisies au hasard parmi 600 volontaires.

Il leur a demandé de participer à l’écriture d’une constitution québécoise.

Tous les moyens – technologiques, financiers et artistiques – à sa disposition ont été utilisés pour créer la pièce qu’il interprète seul sur scène.

Constituons! – Un spectacle pour vulgariser 

Montage financier, recrutement des participants, partenaires du projet, assemblées citoyennes, questions débattues, c’est tout cela qu’on nous présente pendant les deux premières parties de Constituons! 

Ce qui totalise deux heures et demie de matériel.

Synthétiser une si longue et lourde démarche impliquant tant de parties n’est évidemment pas chose facile.

La fougue de Christian Lapointe pour dynamiser

Le contenu de la pièce est dense.

Le spectateur pourrait facilement se perdre dans toute l’information dont il est bombardé.

Or, le génie de Christian Lapointe réside dans le fait d’avoir utilisé moult procédés pour rendre le tout vivant et même de lui ajouter une touche d’humour.

On assiste ainsi à des projections sur des stores verticaux, à des scènes jouées par des figurines en plastique.

Et même à un sondage en direct auquel on doit répondre en brandissant des cartons de couleurs.

Une leçon d’histoire nécessaire

La dernière demi-heure est consacrée à un exposé d’Alexandre Bacon, conseiller Innu de la communauté de Mashteuiatsh, sur la place des autochtones au Québec et leur histoire.

Bien qu’intéressante et d’une importance capitale, sa structure et son sérieux tranchent avec le reste du spectacle.

Constituons! à Montréal et à Québec

Constituons! Idée, mise en scène et interprétation de Christian Lapointe.

À l’affiche du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, jusqu’au 30 novembre et du Périscope à Québec, du 4 au 15 décembre.

Crédit photos: Valérie Remise

Texte: Nancie Boulay