Le jeudi 16 juin, l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision a dévoilé les finalistes des 31e prix Gémeaux. Animé par nul autre qu’Éric Salvail ainsi que Jean-Philippe Wauthier, le gala a accueilli de nombreux nominés présents lors du dévoilement des nominations au Monument-National.

« Je suis très heureux d’animer pour une deuxième année avec Jean-Philippe Wauthier. On a une complicité incroyable et nos meetings vont super bien. Ça va être un beau moment et j’ai très hâte d’animer le gala », déclare le coanimateur de la soirée Éric Salvail.

Guy Nadon – Premier rôle masculin pour O’ avec 9 nominations

« C’est comme une espèce de validation de tout le travail réalisé depuis de nombreuses années et c’est toujours agréable à recevoir. On a de bons textes, des bons producteurs et une équipe d’interprètes avec un noyau solide ».

Mariloup Wolfe – Réalisatrice de Ruptures avec 9 nominations

« Ruptures a été une aventure incroyable pour moi et ça été une année assez intense. Que mon travail soit souligné après tout l’effort et l’amour que j’ai mis dans ce projet-là ainsi que d’être souligné par mes pairs, c’est comme un rêve qui se concrétise pour moi. Ça fait tellement d’années que je veux être à la réalisation. Et maintenant que je l’ai fait, c’est très flatteur d’être invité dans la cour des grands ».

James Hyndman – Rôle de soutien d’Au secours de Béatrice – Saison 2 avec 10 nominations

« Je suis très heureux pour une multitude de raisons. Entre autres, ça faisait un bon moment que je ne m’étais pas retrouvé en nomination. De plus, c’est un rôle que j’ai vraiment pris à cœur et que j’ai beaucoup aimé de le jouer. Je savais qui avait une possibilité de faire vibrer mon personnage qui souffre et qui en même temps est plein de vie ».

Avec plus de 216 productions en nomination cette année, quel serait le coup de cœur télévisuel de nos artistes ?

Éric Salvail : « Définitivement Ruptures ».

Guy Nadon : « Série noire est un projet exceptionnel et je suis très heureux d’en avoir fait partie ».

James Hyndman : « Like-moi ! est à la fois un polaroid d’une génération à la fois tendre et touchante qu’ironique et mordante ».

Miryam Bouchard (Réalisatrice de Mon ex à moi) : « J’ai beaucoup d’admiration pour Mariloup Wolfe qui a réalisé Ruptures. Je sais qu’elle a travaillé dans des conditions folles et elle l’a fait avec brio et son talent ainsi qu’une grande maîtrise de son métier ».

Pour conclure, quel serait le message d’Éric Salvail pour vous convaincre de visionner le gala des Gémeaux ? « T’as vu tous les gens qui sont ici ! Ce sont des gens qu’on va voir en ondes le dimanche 18 septembre. Beaucoup de vedettes, de talents et des personnalités artistiques que les gens aiment et qui vont être en nomination pour gagner un trophée. Ça va être un rendez-vous ! »