C’est dans un Théâtre Petit Champlain nouvellement rénové que la comédie française Le Dîner de cons de Francis Veber a repris l’affiche pour l’été du 20 juillet au 27 août. Une pièce de théâtre mise en scène par Renaud Paradis qui offre une nouvelle distribution des plus intéressantes. Rires assurés.

La pièce raconte l’histoire de Pierre Brochant, un éditeur parisien, qui, tous les mercredis, assiste avec ses amis à un dîner où chacun doit amener un con. Brochant pense avoir trouvé un con de classe mondiale en la personne de François Pignon, un comptable au ministère des Finances et passionné de modèles réduits en allumettes. Alors qu’il se fait un tour de rein en tombant dans la douche, son invité lui prouve qu’il est capable d’enchaîner les catastrophes sans même se rendre au fameux dîner.

Martin Boily impressionne

Il faut mentionner l’incroyable performance de l’acteur Martin Boily dans son rôle de François Pignon. Il est drôle dans ses gestes, ses paroles, ses expressions faciales. Les rires fusent souvent de toutes parts à presque toutes ses répliques. Il joue merveilleusement bien son rôle. Les autres comédiens offrent aussi de bonnes performances : Maxime Perron (Pierre Brochant), Marie-Hélène Lalande (Christine Brochant et Marlène Sasseur), Charles-Étienne Beaulne (Juste Leblanc) et Pierre-Yves Charbonneau (Lucien Cheval).

La mise en scène de Renaud Paradis offre une vision de la pièce mêlée à celle du film. Les décors sont très réalistes. On croirait à un réel appartement devant nous, tant le tout est conforme à la réalité. Le metteur en scène a su aller chercher le plein potentiel des acteurs rendant les personnages tous plus drôles les uns que les autres.

Une comédie à voir et à revoir cet été pour décrocher du quotidien, pour rire un bon coup et se sentir bien et reposé. La pièce est présentée du mercredi au samedi jusqu’au 27 août au Théâtre Petit Champlain.