Quelques minutes après le lever du rideau, le public s’éclate de rire et il en va ainsi tout au long de la pièce. Mise en scène par Serge Denoncourt, la comédie Edmond brûle les planches du TNM par son énergie débordante. Un feu roulant où douze comédiens jouent à fond pour nous faire vivre de façon rocambolesque l’origine du classique «Cyrano de Bergerac». Deux heures de pur plaisir!

Edmond, c’est l’extravagance à son meilleur

Inspiré par l’une des pièces les plus populaires du théâtre français « Cyrano de Bergerac » créée en 1897, l’auteur français Alexis Michalik nous raconte, en combinant fiction et réalité, les tribulations du père de ce chef d’œuvre, l’écrivain et poète Edmond Rostand.

Celui-ci a proposé une pièce au directeur du théâtre de la Porte-Saint-Martin, alors qu’il n’a pas écrit une seule ligne. Pire encore, il n’a aucune idée du sujet et du concept alors que la pièce doit être jouée dans quelques jours. L’angoisse de la création…

Ça déménage!

Réglée au quart de tour, la mise en scène signée Serge Denoncourt est super efficace. Les décors de Patrick Perrin sont ingénieux. Ce sont 80 tableaux qui amènent de nombreux changements de décor. Les comédiens les déplacent eux-mêmes avec rapidité pour nous amener dans différents lieux et atmosphères. Ce qui n’empêche en rien l’enchaînement des textes et la concentration des spectateurs.

En fait, ces transferts permettent de mieux situer l’action : Au café Honoré, au théâtre de la Porte-Saint-Martin et ses loges, dans l’appartement de Edmond Rostand, dans la « Maison de société » habitée par quelques filles aux mœurs légères, etc.

Une énergie débordante sur scène

Sauf François-Xavier Dufour qui incarne irrésistiblement bien le rôle d’Edmond Rostand, les onze autres comédiens se partagent une soixantaine de personnages.

Comme Normand Lévesque, qui se glisse, avec un humour épatant et un ton théâtralement pompeux, dans la peau du directeur du théâtre, Constant Coquelin – un de ses deux rôles.

Comme Kim Despaties qui caricature avec ironie la comédienne Maria Legault –  un de ses quatre personnages.

Les autres ne sont pas en reste, bien au contraire. Tous ont offert une brillante performance qui a été chaleureusement applaudie lors de la première. Un jeu de comédiens de haut niveau!

À l’affiche jusqu’au 28 août

Avec ses personnages bouffons, Edmond, c’est fou, c’est drôle et poétique en même temps.

La pièce – une production de Juste pour rire – tient l’affiche du TNM jusqu’au 28 août.

À coup sûr, vous passerez de savoureux moments, en compagnie d’Edmond et sa bande !

Distribution : François-Xavier Dufour, Émilie Bibeau, Kim Despatis, Marie-Pier Labrecque, Normand Lévesque, Jean-Moïse Martin, Widemir Normil, Daniel Parent, Catherine Proulx-Lemay, Mathieu Quesnel, Mathieu Richard, Philippe Thibault-Denis.

Crédit-photos : Yves Renaud
Texte : Micheline Rouette